Videos

L’iPad 2 Smart Cover finalement pas si Smart que ça…

C’est NetbookNews qui pointe effectivement du doigt quelques petits défauts de la nouvelle «couverture de protection» conçue spécialement pour l’iPad 2 et qui s’avère finalement moins smart qu’elle ne devrait l’être…

Le premier problème concerne la résistance aux taches de la version polyuréthane qui semble être sensible aux tâches en tout genres mais ceci n’est pas plus gênant que cela de mon point de vue.

Le second problème est bien plus embarrassant puisqu’en plus d’être incommodant va totalement à l’encontre d’un avantage mis en avant par Apple. Au cas ou vous ne le sauriez pas, la face qui entre en contact avec l’écran de l’iPad 2 a pour fonction première de protéger ce dernier mais également le nettoyer à chaque ouverture/fermeture de la fameuse couverture intelligente.

En passant, je me suis rendu compte que la fonction nettoyante de la Smart Cover qui avait pourtant été mise en avant par Steve Jobs durant la Keynote de présentation (cliquez ICI pour lire cet article) n’est curieusement pas mentionnée dans la présentation du produit sur le site d’Apple…

Problème, comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous et alors qu’elle est donc censée nettoyer l’écran, la protection laisse d’énormes traces à sa surface, plutôt embarrassant…

Reste à savoir si la tablette présentée n’a pas été trimballée dans des environnements particulièrement propices au dépôt de matières salissantes ce qui pourrait expliquer l’importance des marques déposées… Mais bon, quand même quoi…

Je vous laisse découvrir tout cela en détails dans la vidéo qui suit.

[jwplayer config=îmyplayerî file= »https://www.nowhereelse.fr/video/smartcover_fail.mp4″ image= »http://video.nowhereelse.fr/img/vidlog.jpg »]

Steve

La trentaine bien entamée, Steve Hemmerstoffer plus connu sur la toile sous le pseudonyme Stagueve est l’éditeur du site NowhereElse.fr. Passionné de nouvelles technologies, gamer invétéré depuis la fin des années 80, amateur de cinéma, collectionneur de sneakers et gadgets en tout genres, Steve sévit sur le Web depuis le mois d’octobre 2006.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer