Videos

Edition 2009 de l’Enquête Blogosphérique, les résultats!

enquete2009

Vous les attendiez avec impatience, voici enfin les résultats de la troisième édition de la désormais traditionnelle Enquête Blogosphérique organisée chaque année par NWE!

Avant d’entrer dans le vif du sujet je souhaite bien entendu commencer par remercier tous ceux et celles qui ont participé à cette troisième édition ainsi que ceux et celles qui ont relayé l’information à travers leur(s) Blog(s), Twitter, Facebook, etc…

Cette années je m’étais fixé pour objectif d’atteindre le fameux seuil des 1.000 sondés, seuil minimum pour l’obtention de résultats « fiables et représentatifs ». Objectif atteint!

En effet, pas moins 1.017 Blogueurs (854) et Blogueuses (163) ont pris le temps de répondre aux 21 questions de cette Enquête contre 342 en 2008 et 204 en 207, voici les résultats:

NB: Il est clair que cette enquête ne reflète pas l’entièreté de la Blogosphère francophone en tant que telle mais a simplement pour vocation de fournir des tendances et autres indications basées sur les réponses fournies par un un panel de Blogueurs/Blogueuses ayant répondu spontanément aux questions de cette enquête.

1 : Y’a t-il plus de femmes ou d’hommes au sein de la Blogosphère francophone ?

Sans grande surprise et comme ce fut déja le cas pour les années précédentes, avec 84% contre 16% les Blogueurs sont largement majoritaires face aux Blogueuses.

sexe

Bien que les chiffres soient quasi figés depuis 3 ans, on notera tout de même que l’écart entre les hommes et les femmes se creuse lentement mais surement au fil des années.

De 17% en 2007, le pourcentage de Blogueuses est passé à 16.67% en 2008 puis 16% cette année.

age-pre

2 : Quel âge ont les Blogueurs francophones ?

Pas de grands changements non plus du côté de l’age des Blogueurs/Blogueuses qui sont toujours près de 60% agés de 20 à 30 ans.

On notera par contre qu’en plus d’être majoritaire, cette tranche d’age est en constante augmentation (51.46% en 2008 et 48% en 2007).

age

On relèvera également une petite mais régulière croissance des plus jeunes en opposition aux plus agés.

Les moins de 15 ans qui n’étaient pas représentés en 2007 (0%) sont passés de 1.17% en 2008 à 2% en 2009.

A l’inverse, c’est l’hécatombe du côté des plus de 50 ans qui sont passés de 5% en 2007 à 2.63% en 2008 pour finir à 2% en 2009…

age-prec

3 : Ou vivent les Blogueurs francophones ?

En progression, l’Ile de France confirme à nouveau son statut « Centre névralgique » de la Blogosphère francophone en regroupant pas moins de 34% des Blogueurs/Blogueuses francophones contre 29.24% en 2008 et 19% en 2007.

Toujours second, le Sud-Est cède malgré tout 4.13% en faveur des autres secteurs dont du Nord-Est qui passe devant le Nord-Ouest en gagnant 0.64% et se plaçant du coup en troisième position de cette édition 2009.

On notera également l’arrivée discrète des DOM-TOM qui n’étaient pas représentés en 2007 et 2008 ainsi qu’une stabilisation du côté de l’Union Européenne qui gagne 2% depuis 2008 après une énorme chute de quelques 15.91% entre 2007 et 2008.

geo

ou prec

4 : Que font les Blogueurs francophones dans “la vraie vie” ?

Passés de 54% en 2007 à 44.44% en 2008, les Blogueurs et Blogueuses francophones sont toujours en grande majorité des employés du secteur public ou privé mais avec 41% de sondés cette année ils sont malgré tout de moins en moins nombreux.

Les étudiants occupent toujours la seconde marche du classement mais, après avoir enregistré une forte progression entre 2007 et 2008 (de 19% à 32.46%), leur nombre est également en baisse (26% contre 32.46% en 2008).

La tranche la plus étonnante reste encore celle des Blogueurs/Blogueuses « Sans Emploi » qui continue de chuter (6% contre 7.6% en 2008 et 10% en 2007) et ce bien que les chiffres du chômage soient en constante augmentation depuis plusieurs mois.

Cette baisse s’explique peut être en partie par l’arrivée des Auto-Entrepreneurs qui constituent pas moins de 13% des sondés, quand même! Il sera intéressant de voir si le succès de ce statut se confirme en 2010…

job

job prec

5 : Les Blogueurs francophones et leur identité numérique

Aucun changement quant aux habitudes d’utilisation de leur identité, les Blogueurs et Blogueuses francophones utilisent toujours pour un peu plus de 50% d’entre eux leur véritable nom ou un pseudo en fonction du service utilisé.

id

id prec

6 : Depuis combien de temps les Blogueurs francophones bloguent ils ?

L’écart « d’expérience » entre les Blogueurs/Blogueuses se resserre au fil des ans et nous nous retrouvons cette années avec une quasi égalité entre ceux et celles pratiquant cette activité depuis 2 à 3 années (23%), 1 à 2 années (23%), 3 à 5 années (22%) et moins d’une année (21%).

A l’image des plus agés, « les Anciens » qui Bloguent depuis plus de 10 ans sont de moins en moins nombreux (1% contre 2.92% en 2008).

temps

depuis prec

7 : Sur combien de blogs les Blogueurs francophone bloguent ils ?

Le Blogging est une activité prenante qui nécessite une importante implication ce qui explique sans doutes que la plupart des Blogueurs/Blogueuses francophones (40%) se concentrent sur un seul et unique Blog.

A l’inverse, les plus motivés des « Serial Blogueurs/Blogueuses » qui ont la force de travailler simultanément sur plus de 10 Blogs s’essoufflent et sont de plus en plus rares (2% contre 5.56% en 2008).

blogs

combien prec

8 : Quels sont les principaux thèmes abordés par les Blogueurs francophones ?

Représentant 45% des thèmes abordés sur les Blogs FR, les Nouvelles Technologies, le Web et l’Informatique sont toujours les domaines de prédilection des Blogueurs/Blogueuses francophones.

Je vous laisse découvrir par vous même les positions des des autres catégories qui n’ont que très peu évoluées.

themes

2008

themes prec

9 : La fréquentation des Blogs francophones :

Mauvaise nouvelle du côté des statistiques… En effet, globalement la fréquentation des Blogs francophones est en baisse mais nous constatons surtout que l’écart entre les Blogs à faible trafic et ceux à fort trafic se creuse.

Nous avons par exemple les « petits Blogs » qui enregistrent moins de 1.000 visiteurs uniques par mois qui sont passé de 36.84% en 2008 à 49% en 2009 tandis que les Blogs qui reçoivent plus de 50.000 visiteurs uniques par mois restent plus ou moins stables (7% contre 8.47% en 2008).

Félicitations aux 2% qui peuvent se venter de recevoir de 500.000 à 1 Million et plus de visiteurs par mois!

traf

2008

traf prec

10 : Les abonnés RSS des Blogueurs francophones :

Le débat qui soulève la question de l’impact des abonnements RSS sur le trafic des Blogs est toujours d’actualité mais toujours aussi compliqué à résoudre.

Quoi qu’il en soit, concernant l’échantillon de Blogueurs/Blogueuses sondé pour cette édition 2009, le trafic a baissé tandis que le nombre d’abonné RSS a augmenté.

En effet, bien que l’ordre de classement entre 2008 et 2009 reste inchangé, les Blogs ayant fidélisé moins de 500 lecteurs sont passé de 80.99% à 69% en faveur de ceux qui en ont fidélisé entre 1.000 et 5.000 qui sont pour leur part passés de 3.8% en 2008 à 13% en 2009.

Cause à effet ou simple coïncidence, je vous laisse tirer vos propres conclusions de ces chiffres…

rss

2008

rss prec

11 : Les Followers (Twitter) des Blogueurs francophones :

Ce critère ainsi que le suivant n’étaient pas inclus dans les deux éditions précédentes, aucune comparaison possible donc mais les chiffres n’en restent pas moins intéressants.

Tout d’abord, le faible pourcentage de Blogueuses/Blogueurs admettant ne pas avoir (encore) créé de compte Twitter (6%) confirme l’indiscutable succès du service auprès de la Blogosphère francophone.

Nous apprenons ensuite que la grande majorité des Blogueuses/Blogueurs (73%) ont moins de 501 Followers sur Twitter tandis qu’un seul sondé (et je pense savoir de qui il s’agit ^^) en comptent plus de 10.000.

Enfin et tout comme vous, j’ai un énorme doute quant à la sincérité des 8 sondés qui affirment avoir plus de 50.000 Followers mais ceux-ci me permettent du coup d’estimer à moins de 1% le nombre de mythomanes ayant tenté de saboter cette Enquête ;)

twitter

12 : Les Fan (Facebook) des Blogueurs francophones :

Pas moins de 62% des Blogueuses/Blogueurs sondés n’ont visiblement pas trouvé pertinent de créer une « Fan Page » pour faire la promotion de leur Blog via Facebook.

Les chiffres semblent leur donner raison car parmi ceux qui ont fait cette démarche, très rares sont ceux comptent plus de 500 Fans…

fb

13 : Les Blogueurs francophones utilisent ils les réseaux sociaux pour faire la promotion de leur(s) Blog(s) :

Autre preuve du succès de Twitter au sein de la Blogosphère francophone, 46% des sondés utilisent ce service pour faire la promotion de leur(s) Blogs.

Bien qu’ayant jusqu’ici boudé les « Fan Page », 33% des Blogueuses et Blogueurs francophones se servent malgré tout et en second lieu de Facebook pour booster leur visibilité/trafic.

2.0

14 : Combien de Pros la Blogosphère francophone compte-t-elle ?

Que l’adjectif « Pro » vous semble adéquat ou non, certains d’entre vous gagnent de l’argent avec leur Blog et quelques uns parviennent même à en vivre alors appelez cela comme vous voulez, moi je les qualifie de Blogueuses/Blogueurs « Professionnels ».

Sans grandes surprises et comme ce fut le cas pour les années précédentes, plus de la moitié des sondés (63%) disent ne tirer aucun revenu de leur activité blogosphérique.

Curieusement et bien que le statut d’Auto-Entrepreneur facilite/légalise désormais les gains perçus par ce biais, ceux qui gagnent de l’argent en bloguant voire vivent de cette activité sont moins nombreux qu’en 2008 (20% contre 27.49%).

Nouveau critère pour cette troisième édition, les Blogueuses et Blogueurs qui ne gagnent pas d’argent grace à leur Blog mais qui perçoivent quelques avantages en nature sous la forme de cadeaux offerts par les marques représentent 16% des sondés.

pro-am

pro prec

15 : Quelles sont les principales motivations des Blogueurs francophones ?

Les motivations des Blogueuses/Blogueurs francophones n’ont pas évolué durant ces 3 dernières années, partager son savoir et ses découvertes reste leur principal moteur (36%) suivi par la simple distraction (26%) puis la possibilité de faire de nouvelles rencontres (15%).

Avec 7% contre 13.1% en 2008, l’envie de gagner de l’argent que ce soit en simple complément ou pour vivre à 100% du Blogging est par contre en forte baisse.

On notera enfin que 2% des sondés bloguent par obligation professionnelle mais vous avouerez qu’il y’a pire comme contrainte quand même… ^^ 

motiv

motiv prec

16 : Combien de temps les Blogueurs francophones consacrent ils au blogging ?

Les Blogueuses et Blogueurs francophones deviendraient ils feignants, sont ils démotivés, ont ils moins de temps libre ou ont ils tout simplement autre chose de plus intéressant à faire? Quelle que soit l’explication, un chose est claire, ils consacrent de moins en moins de temps au Blogging…

Ceux qui bloguent moins d’une heure par jour sont passés en tête avec 40% des sondés contre 32.46% en 2008 et 30% en 2007 tandis que les courageux qui déclarent bloguer plus de 10h par jours sont passés de 3.51% en 2008 à 1% cette année.

L’ordre de classement des autres durées reste identique à celui des années précédentes mais la tendance générale est à la baisse.

time

temps prec

17 : Les Blogueurs francophones Bloguent ils seuls ou en collaboration ?

Encore un nouveau critère pour cette troisième édition qui nous apprend que les Blogueuses/Blogueurs francophones qui, nous l’avons vu plus haut, se concentrent pour la plupart sur un seul et unique Blog préfère de plus l’administrer seuls (41%).

Il en va de même pour ceux qui Bloguent sur plusieurs Blogs et qui représentent 23% des sondés.

Avec 19% de sondés Bloguant uniquement en collaboration et 17% mêlant travail individuel et travail collaboratif, le blogging en équipe n’est malgré tout pas en reste.

collab

18 : D’ou les Blogueurs francophones bloguent ils ?

Il fallait s’y attendre, en constante progression sur les 3 dernières années, le blogging en mobilité passe pour la première fois en tête des habitudes des Blogueuses/Blogueurs sondés.

Indéniablement boosté par la forte croissance du marché des Netbook, le blogging en mobilité a fini par séduire 37% des sondés contre 35.67% en 2008 et 23% en 2007, tendance qui se confirmera sans aucun doute dans les années à venir.

ou

dou prec

19 : Quel budget les Blogueurs francophones allouent ils au Blogging ?

Le budget moyen dépensé par les Blogueuses/Blogueurs francophones reste stable et 36% des sondés affirment toujours et à mon plus grand étonnement ne pas dépenser 1 seul cent pour s’adonner à cette activité.

On notera tout de même que 3% des sondés déclarent dépenser plus de 100€ par mois dans le cadre de cette activité parmi lesquels 1% vont même jusqu’à dépenser plus de 500€ par mois.

budjet

2008

budget prec

20 : Combien le Blogging rapporte-t-il aux Blogueurs francophones ?

Nous arrivons à la question épineuse, celle qui fait jaser et grincer des dents, la monétisation…

Nous constatons quelques petits changements dans ce domaine mais avant tout une légère tendance à la baisse des revenus générés par le blogging.

Tandis que la majorité (54%) affirme toujours ne pas percevoir d’argent, « seuls » 4% des sondés déclarent gagner plus de 1.000€ par mois avec leur(s) Blog(s) contre 6.43% en 2008.

Seul point positif, après les tranches « moins de 10€/mois » et « de 50€ à 100€/mois » qui conservent leur position, la tranche « entre 100€ et 500€ » qui représente cette année 9% contre 7.31% en 2008 et 5% en 2007 progresse encore et passe devant la tranche « entre 10€ et 50€/mois ».

Vous noterez que curieusement et même si je ne mets pas leur franchise en doute, ceux qui déclarent gagner plus de 20.000€ par mois (ce qui représente une somme conséquente…) sont au nombre de 8, tout comme ceux qui disent avoir plus de 50.000 Followers sur Twitter…

gains

gains prec

21 : D’ou les Blogueurs francophones tirent ils leurs revenus ?

Directement lié à la monétisation, voici le dernier point de cette édition 2009 qui nous informe sur les sources de revenus des Blogueuses et Blogueurs francophones.

En net recul, avec 38% contre 53.65% en 2008 l’affichage publicitaire via les Régies spécialisées reste malgré tout la source principale de revenus des Blogueuses/Blogueurs francophones.

Egalement en reculs, viennent ensuite et tout comme l’année dernière, les articles sponsorisés/publi-rédac obtenus par l’intermédiaire via les Régies spécialisées (17% contre 20.57%) suivis par l’affichage publicitaire et les articles sponsorisés/publi-rédac négociés en direct qui représentent respectivement 10% et 9% contre 13.02% et 12.76% en 2008.

Notez que d’autres sources de revenus (vente de produits, affiliation et autres) sont venues s’ajouter à cette liste, ce qui entraîne logiquement la baisse constatée pour les sources cités plus haut.

sources-rev

2008

(critère absent de l’édition 2007)

pub

En résumé:

  • La Blogosphère francophone est encore et toujours majoritairement constituée d’hommes
  • La Blogosphère francophone rajeuni et est majoritairement constituée de Blogueuses/Blogueurs agés de 20 à 30 ans
  • Les Blogueuses/Blogueurs francophones sont majoritairement regroupés en Ile de France
  • Les Blogueuses/Blogueurs francophones sont pour la plupart employés et le nombre de ceux qui sont sans emploi est en recul
  • Les Blogueuses/Blogueurs francophones utilisent soient leur véritable identité soit un pseudo en fonction du service utilisé
  • Les Blogueuses/Blogueurs francophones pratiquent pour la plupart cette activité depuis 1 à 5 ans, ceux qui bloguent depuis plus de 10 ans sont quant à eux de moins en moins nombreux
  • Les Blogueuses/Blogueurs francophones bloguent majoritairement sur 1 seul et unique Blog
  • Les Nouvelles Technologies, le Web et l’Informatique sont toujours les domaines de prédilection des Blogueuses/Blogueurs francophones
  • La majorité des Blogs francophones reçoit moins de 500 visiteurs uniques par mois et le trafic est globalement légère en baisse
  • La majorité des Blogs francophones comptabilise moins de 500 abonnés RSS mais les chiffres sont globalement en hausse
  • La majorité des Blogueuses/Blogueurs francophones ont moins de 500 Followers sur Twitter
  • La majorité des Blogueuses/Blogueurs francophones n’a pas créé de « Fan Page » Facebook
  • La quasi totalité des Blogueuses/Blogueurs francophones utilisent les réseaux sociaux pour faire la promotion de leur(s) Blog(s) et ce principalement via Twitter
  • La Blogosphère francophone est majoritairement composée de Blogueuses/Blogueurs « Amateurs »
  • Les Blogueuses/Blogueurs francophones bloguent principalement pour partager leur savoir et leurs découvertes, le nombre de ceux qui bloguent pour gagner de l’argent est en recul
  • Les Blogueuses/Blogueurs francophones consacrent de moins en moins de temps à cette activité et la majorité y consacre moins d’une heure par jour
  • Les Blogueuses/Blogueurs francophones bloguent majoritairement seuls
  • Les Blogueuses/Blogueurs francophones pratiquent majoritairement et de plus en plus cette activité en mobilité
  • La majorité des Blogueuses/Blogueurs francophones ne dépense pas un sou dans le cadre de cette activité
  • La majorité des Blogueuses/Blogueurs francophones déclare ne pas gagner d’argent par le biais de cette activité, les revenus générés sont en léger recul
  • Les Blogueuses/Blogueurs francophones tirent principalement leurs revenus de l’affichage publicitaire et des billets sponsorisés/publi-rédac obtenus par le biais de Régies spécialisées.

 

Voila, j’espère que cette enquête vous aura intéressé et qu’elle vous aura permis d’en savoir un peu plus sur l’état de la Blogosphère francophone ainsi que sur les habitudes de ses acteurs (vous) pour l’année qui vient de s’écouler.

Je vous remercie encore une fois pour votre participation et vous donne rendez-vous fin 2010 pour voir comment notre chère Blogosphère aura évolué d’ici la…

PS: Des erreurs se sont peut être glissées dans mes analyses, n’hésitez pas à me les signaler.

PPS: N’hésitez pas à me faire part de vos remarques, idées et suggestions visant à améliorer la prochaine édition.

Steve

La trentaine bien entamée, Steve Hemmerstoffer plus connu sur la toile sous le pseudonyme Stagueve est l’éditeur du site NowhereElse.fr. Passionné de nouvelles technologies, gamer invétéré depuis la fin des années 80, amateur de cinéma, collectionneur de sneakers et gadgets en tout genres, Steve sévit sur le Web depuis le mois d’octobre 2006.

102 commentaires

  1. rien que le premier resultat prouve que cette étude est fausse lol, elle montre juste que ceux qui s interessent à ton blog sont des hommes et non que la blogosphere n’est faite que d’homme..

    1. C’est pas tout à fait faux mais loin d’être complètement vrai, je m’explique:

      1: L’enquête a été relayée via Twitter par un grand nombre de Blogueurs et Blogueuses de tous Horizons
      2: Bien que les Nouvelles Techno, le Web et l’informatique représentent 45% des thèmes abordés par les sondés, il reste 55% de sujets divers et variés qui sont très éloignés de ceux traités sur NWE
      3: Technorati qui publie également une enquête du même type mais sur un panel bien plus laaaaarge et ce à l’échelle mondiale donne tout comme moi les hommes largement majoritaires (67% contre 33%).

      Ces trois arguments attestent selon moi que ton point de vue, même s’il n’est pas complètement à côté de la plaque, est loin d’être pertinent ;)

    2. Assez inquiétant de voir comment une étude à la méthodologie aussi biaisée peut provoquer autant de commentaires et si peu de critiques. Cela prouve avant tout que lorsqu’il s’agit d’indicateurs macro tout le monde est aveugle et que l’on peut très facilement faire passer des vessies pour des lanternes (même si cela est fait involontairement, je ne remets aucunement ici en doute la bonne volonté de l’auteur …).

      Je ne reprendrai pas ici l’ensemble des biais présentés par cette étude mais attirerai l’attention des lecteurs sur un seul point : la représentativité supposée de l’étude. Dans le cas présenté ici, la raison pour laquelle les résultats sont principalement masculins, geeks et early adopters vient tout simplement du mode de diffusion de l’étude (twitter par exemple qui n’est pour le moment installé que chez une portion très spécifique de la population française). Pour proposer une analogie, imaginez sortir de chez vous, descendre dans la rue de votre appartement et demander « aléatoirement » aux personnes que vous croisez où elles habitent, attendez d’avoir 1000 personnes et sortez une magnifique étude affirmant l’immense scoop que 53% des français vivent dans votre rue …

      Nous observons la blogosphere depuis plusieurs années à linkfluence et en avons établi plusieurs cartographies, le web est avant tout féminin, les nouvelles techno n’en sont qu’un petit ilot au même titre que des dizaines d’autres thématiques. Le classement wikio avait déjà créé une micro tempête dans le « milieu » des blogeurs geeks en les faisant sortir de leur geekocentrisme et en montrant la vitalité du web féminin. Observez par exemple la wikiopole : http://labs.wikio.net/wikiopole/(disclosure : cette dernière est réalisée par linkfluence en partenariat avec wikio) et vous verrez que les femmes représentent bien plus que 20% du total et ces rapports restent identiques sur la longue traine des dizaines de milliers de blogs indexés par wikio ou bien ceux que nous observons au sein de nos outils propriétaires.

  2. Merci pour toute ces informations, c’est marrant de voir la situation des gens sur leur blog !!! Et en plus, cela nous permet de nous positionner et de savoir si nous sommes dans une majorité ou minorité…

    Thx

  3. « A l’inverse, c’est l’hécatombe du côté des plus de 50 ans qui sont passés de 5% en 2007 à 2.63% en 2008 pour finir à 2% en 2009… »

    Il faut dire que beaucoup sont morts ! Enfin, perso j’ai du pot, je fais encore partie des 2% :-)

    J-M

  4. merci de cette excellente enquête.
    Bravo pour le courage du dépouillement dont nous avons suivi à perdre haleine le déroulement sur twitter.
    L’année prochaine je penserai à répondre à l’enquête.
    Nous aurions apporté plusieurs drôles de blogueuses et leur webmaster dans l’ombre (netdruide pas charly) ici
    http://www.magiceuropeanshores.com
    (c’est un blog communautaire et scolaire, le design évolue avec l’apprentissage des blogueuses et de leurs élèves)
    Ha! si au lieu de dire des bêtises sur twitter j’avais répondu à l’enquête, maintenant si je leur en parle elles vont me tomber dessus!

  5. Salut,

    Un constat, c’est qu’il y a une forte croissance de personnes pour le sondage. Est-ce que le relai à été fait par Twitter ? ou qu’il y a plus de personnes qui blogs ?

    A suivre…

    Hervé

  6. Bravo pour cette enquête, très intéressante vue la pénurie de données sur le sujet. J’espère que vous continuerez à produire ce baromètre.
    Concernant la diffusion, je ne sais pas comment vous vous y êtes pris pour faire parler d’elle, mais si Twitter a été de loin le plus grand canal, je ne m’étonne pas du déséquilibre hommes / femmes. Avez-vous sollicité les médias traditionnels (dans leur version en ligne notamment), les sites qui relaient et publient en masse les billets des blogueurs ?
    Une chose me questionne, c’est votre expression « francophones », alors que vos résultats ne comptent pas de canadiens, africains et nord-africains, et tous les autres francophones de par le monde. Vos questions prévoyaient-elles cette possibilité ?
    Quoi qu’il en soit, j’espère annoncer l’étude de l’année prochaine sur mon blog dédié au blogging, pensez-y !

    1. Merci :)
      Non, les relais ont majoritairement été effectués via Twitter.
      Concernant les Blogueurs francophones domiciliés hors de France il pouvaient bien entendu participer en sélectionnant « Union Européenne » ou « Autres » ;)

  7. j’ai du mal à croire que la proportion de femmes soit si faible. votre échantillon est il représentatif ? parcequ’il y a quand même quantité de blog (notamment mode cuisine mais pas que) tenus par des femmes

    1. Je ne vais certainement pas les solliciter « ardemment » mais laisser le flux de participants se dévouer naturellement comme je l’ai fait pour cette éditions et les précédentes.
      Encore une fois, l’Enquête Technorati qui est l’une des plus sérieuses qui soient en la matière ne chiffre le nombre de Blogueuses qu’à 33%, il faut se rendre à l’évidence et de toute manière, est-ce si grave? ;)

    2. Et bien 84/16, ce n’est n’est pas du tout le même rapport que 67/33. Je suggérais juste le plus discrètement possible, par mes questions, d’élargir l’année prochaine la méthode d’information sur le sondage pour améliorer la représentativité.
      Encore une fois ces recommandations n’ont absolument pas pour objectif de dénigrer ce gros travail que vous avez réalisé. C’est aussi parce que nous le trouvons très intéressant que nous vous proposons des éléments de réflexion.

  8. il me semble que vous etes resté dans un cercle geek, perso je n’ai jamais entendu parlé de votre enquete alors que je suis bien classée au wikio et active sur twitter (mais technorati a perdu mon blog depuis quelques temps)
    voici par exemple un résultat très différent (un peu ancien certes) mais j’ai souvenance d’une stat officielle qui approchait les 50/50 (qu’il faudrait que je retrouve
    http://blogonautes.blogomaniac.fr/blogonautes-categorie-4-abricoo__blogonautes.htm

    1. Je ne vais pas me répéter sans cesse et justifier de la validité de mon enquête qui, c’est d’ailleurs clairement indiqué en introduction, n’a absolument pas la prétention de se vouloir à 100% représentative de la Blogosphère francophone.

      Comme je l’ai déja dit à deux reprises, parmi les sondés les « Geek » et associés représentent 45%, les 55% restant traitent de sujets divers et variés complètement éloignés du « cercle geek » comme vous l’appelez.

      Sinon et sauf erreur de ma part, l’enquête que vous citez en exemple ne recense que les Blogs hébergés sur des plateforme et est donc loin d’être représentative, tout du moins pas plus que celle publiée ici même (moins selon moi mais bon…).

      Concernant votre classement Wikio je préfère ne pas m’exprimer mais sachez que NWE a été durant plusieurs mois classé au TOP 20 (général) avant que je n’en demande le retrait ;)

  9. « Il est clair que cette enquête ne reflète pas l’entièreté de la Blogosphère francophone en tant que telle mais a simplement pour vocation de fournir des tendances et autres indications basées sur les réponses fournies par un un panel de Blogueurs/Blogueuses ayant répondu spontanément aux questions de cette enquête. »

    Ce n’est pas comme cela qu’on établit un « panel ». Il y a des règles qui s’appliquent pour mériter une telle appellation.

    Cette enquête reflète la blogosphère de ce blogue-ci. C’est le propre des enquêtes menées auprès de ses propres lecteurs, qui vont relayer auprès des leurs, et par conséquent déterminer le nuage d’intérêt et de profils qui gravite autour de votre propre blogue.

    Comme l’indique Olympe ci-dessus (par l’entremise de qui je viens d’aboutir sur cet article), il suffit de vous déplacer d’un cran pour trouver des résultats complètement différents.

    C’est un très joli article, et sûrement un gros travail que vous avez fourni là, que je me garderais bien de critiquer par conséquent, mais il suffisait de renommer les choses par rapport à soi-même pour que cela devienne crédible et non plus dérisoire. Votre blogosphère est masculine ; il suffirait que des blogosphères spécifiquement féminines se rallient à votre lectorat pour complètement transformer vos résultats. Idem pour la pyramide des âges, ou la provenance géographique. Vous avez en quelque sorte produit un miroir et déclaré qu’il s’agissait d’une photographie panoramique…

    1. C’est tout de même fatigant de voir que dès qu’un blogueur a un peu de succès il prenne la grosse tête et ne supporte plus le moindre commentaire qui aille à son encontre.
      Le commentaire d’otir n’était ni agressif ni désobligeant contrairement à tes réponses envers elle.
      Et ce qu’elle dit est sensé.
      A savoir qu’un « panel » n’est pas juste une quantité de gens pris au hasard mais la photographie représentative en réduction d’une population.
      Autant dire que ton étude ne vaut absolument rien, ce que tu dis toi même d’ailleurs.
      Et malgré ça il faut toujours se méfier de ce genre d’études, qui sont bien souvent inexactes comme on peut le voir à chaque élection.
      1000 personnes c’est bien peu et si ce n’est pas représentatif ça ne vaut strictement rien.
      Autant demander aux lecteurs de l’Équipe quel est le meilleur sport entre le baseball et le football(soccer).
      Le résultat sera forcement différent de n’importe quel quotidien américain qui pourtant aura bien plus de lecteurs.
      Bref tout ça pour dire que soit tu acceptes les commentaires tant qu’ils sont argumentés et polis, soit tu fermes les commentaires.
      Ce n’est pas compliqué.

  10. @Otir: Non, ce qui est pénible c’est de vous voir au bord de la fausse couche simplement parceque vous êtes minoritaires au sein de la blogosphère.
    Ce qui est fatiguant c’est de répéter XX fois la même chose et de vous voir malgré tout insister alors que des statistiques globalement identiques aux miennes et réputées fiables par la plupart des experts du secteur sont révélées par d’autres enquêtes à l’échelle internationale.
    Il est par contre assez drôle de voir comme vous passez rapidement du vouvoiement au tutoiement…

    1. Je n’ai pas fait attention au tutoiement, pardon. Je peux revenir au vouvoiement, si cela est désiré comme tel. Initialement, il m’était venu naturellement, parce que je ne commentais pas à une personne en particulier, et le tutoiement est arrivé, parce que je répondais directement à une exclamation spontanée du maître de céans.

      L’allusion à la fausse-couche est très limite du grossier, on s’éloigne de l’exaspération du « pénible » initial et se rapproche du très politiquement incorrect ouvrant la boîte de pandore de tous les trolls qui seront ravies (féminin oblige) de s’engouffrer.

      Je ferai remarquer le plus respectueusement possible que je ne commentais nullement sur le chiffre minoritaire des blogueuses (qui est reflété partout effectivement, quand on voit les statistiques dans les publications en ligne sur des sujets technologiques), mais sur la constitution du panel.

      Encore une fois, ce n’était pas une critique du travail accompli, mais un commentaire sur l’effet de miroir induit par la méthodologie elle-même. Si demain, je lance une enquête en reprenant les mêmes questions, à partir d’un blogue qui n’a pas la même démographie que celui-ci, j’aboutirai à des résultats très différents. Et je faisais remarquer que la prétention à une image représentative de la blogosphère était exagérée. C’est tout. Et je conçois que ce soit pénible de s’en apercevoir après tout le travail fourni.

  11. Deuxièmes année que j’y participe et encore une fois je suis étonné des résultats. La blogosphère française évolue, pas toujours dans le bon sens mais elle évolue =)

    Et pour les mauvaises langues, faites vôtre propre sondage, mettez le lien ici et on discutera de leurs fiabilités.

    1. Mais c’est exactement ce que je dis : que ces sondages faits de la sorte n’en sont pas. Donc, je suis bien d’accord, si l’on fait son propre sondage, il n’aura aucune fiabilité. Ce n’est pas être mauvaise langue, c’est énoncer une évidence.

    2. Le tutoiement ne me dérange absolument pas j’ai juste trouvé le brusque changement de ton amusant.

      Concernant l’allusion à la fausse couche j’admets y être allé un peu fort mais s’il vous plaît, ne commencez pas à jouer les offusquées pour si peu… Sinon les Trolls j’en fait mon affaire, ne vous inquiétez pas pour moi.
      Votre insistance me pousse par contre doucement à croire que vous avez vous des qualifications particulières en matière de sondages et d’enquêtes…
      Je dis cela car pour affirmer avec autant d’aplomb que mon travail ne vaut rien et ce bien qu’il (je le répète pour la 4ème fois) fasse ressortir des données quasi similaires à d’autres qui sont pour leur part validées par des experts il est préférable de savoir de quoi l’on parle.

  12. Sacre boulot Steve ! Bravo !

    La frustration d’une minorité de la gente feminine qui commente cette enquete est tout simplement tres drole a observer. J’aimerais que des femmes dont le blog est reelement connu (qu’on ne me parle pas de Wikio) nous donnent leurs impressions…

  13. @Stagueve Effectivement, je n’ai aucune compétence en matière de sondage et d’enquêtes, ce qui disqualifiera d’emblée tout ce que je pourrai dire à l’avenir sur celui-ci, et par ricochet disqualifiera tout autant tous les compliments qui vous sont faits par d’autres commentateurs tout aussi profanes que moi dans la science en question.

    Ce qui est validé par des experts n’est pas plus documenté que votre méthodologie de base, et je pense que votre travail vaut pour votre blogosphère, ce qui est déjà énorme, et suffisant pour soi-même, et c’est tout ce que je disais.

    1. « Ce qui est validé par des experts n’est pas plus documenté que votre méthodologie de base »: dans ce cas et si les Experts eux mêmes sont à côté de la plaque je crois qu’il est inutile de poursuivre cette discussion…
      Si je suis votre raisonnement je dirais même que le simple fait de tenter de faire la lumière sur quelques tendances en lançant des enquêtes n’a du coup aucun intérêt. Curieux point de vue tout de même mais bon…
      Bref, même s’il me semble évident que nous ne tomberons pas d’accord sur ce sujet, je vous remercie de m’avoir fait part de votre sentiment sur cette « Enquête » ;)

    1. Je connaissais cette enquête mais:


      1: cette enquête date
      2: les sondés étaient au nombre de 500 (trop faible pour être représentatif)
      3: les sondés étaient tirés de la communauté BuzzParadise (beaucoup de blogueuses/pas assez large pour être pertinent)


      J’ai bien saisi que vos commentaires ne sont pas motivés par de mauvaises intentions (dans le cas contraire je les aurais purement et simplement modéré ;)) mais vous faites tout de même preuve de mauvais volonté selon moi.


      Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que Twitter est un outil d’une portée spectaculaire.
      Lorsqu’un utilisateur comme moi envoi un message qui est lu par plus de 2.000 personnes dont certaines qui ont elles aussi plusieurs centaines voir plusieurs milliers de followers, etc… il est peu probable (pour ne pas dire impossible) que le message reste enfermé au sein d’une petite communauté d’intérêts.


      Enfin, je me re-re-re-répète mais c’est vraisemblablement nécessaire, les 55% des sondés (soit plus que les « Geek ») ayant déclaré traiter sur leur propre Blog de thèmes tout autres que le High-Tech et les autres Geekeries n’ont en toute logique rien à voir avec « ma petite sphère Geek » ou alors je suis bien plus bête que je ne le pensais…

    2. « (beaucoup de blogueuses/pas assez large pour être pertinent) »

      La même ici. Enfin, je ne fais que répéter ce qui a été dit : « les 1.017 Blogueurs (854) et Blogueuses (163) » ne représentent que les personnes qui ont acceptées de répondre au sondage, je ne vois pas ce qui te/vous permet de dire que la blogosphère, c’est COMME CA, et pas autrement. C’est juste un petit panel de ce que peut offrir la « blogosphère » français, un simple aperçu.

      Et encore, je suis gentil, je me laisserai bien écrire « que ceux qui ont bien voulus faire plaisir à NWE », mais bon, après, ça n’engage que moi.

      Je tiens également, pour finir sur une pointe de bonne humeur, à mettre en avant l’effort fournit pour ce genre de sondage.

  14. Bon boulot Stagueve, vraiment intéressant. Je m’étonne de constater que je fais souvent partie de la majorité (âge, l’endroit d’où l’on bloggue, …) et parfois je me retrouve dans les minorités (revenus, temps consacré aux blogs, …).

    Je ne sais pas comment tu as réalisé ton sondage, mais as-tu accès aux réponses de chacun ? Si tu n’as pas tout cumulé dès le départ, tu pourrais peut-être éliminer les huit « comiques » (bien qu’il y ait peut-être du vrai là dedans !) et avoir des stats affinées.

    Bonne continuation

    1. Merci :)
      Non, je n’ai malheureusement pas accès aux détails par sondé mais ils ne représentent que 0.79%, c’est encore une marge d’erreur « acceptable » ^^

  15. (Avant tout, je n’ai pas eu le courage de lire tous les commentaires)

    Une bonne analyse de ses résultats, malheureusement, au niveau du ratio homme / femme, ça me parait un peu trop tirer vers l’homme. Même si cette enquête a été énormément relayé, je ne pense pas qu’elle est eue le temps de toucher toute la blogosphère et plus particulièrement ceux blogguant sur over-blog qui est une véritable usine à blog pour les femmes.

    Bien entendu, aucune enquête ne pourra réellement sortir un bon ratio. La tienne se rapproche doucement de la vérité même si certains résultats me surprennent un petit peu comme le « 8 bloggueurs font plus de 20 000€ / mois ». Est-ce réellement des blogs et pas plutôt des personnes ayant montés des sites / portails / services ?

    Pour conclure, cette enquête ayant quand même ramener du monde on peut facilement se faire une idée des forces en présence.

    1. Je comprends que tu n’ai pas eu le courage de lire tous le commentaires ;)
      Il a d’ailleurs été question de pertinence/justesse/fiabilité/etc… des résultats et il est clair que ceux-ci doivent être pris pour ceux qu’ils sont, des tendances grossières mais malgré tout révélatrices.
      On est d’accord pour les 8 sondés et leurs +50.000 Followers et +20K€/moi ;)

  16. Merci pour ces quelques chiffres ^^. Je remarques que je suis souvent dans la moyennes mais pas forcement, et ça fait du bien parfois de se sentir hors norme même si c’est pas forcement dans les bonnes catégories.

    Rendez vous dans un an pour un autre sondage qui vont bientôt permette d’établir des courbes dans le temps de l’évolution des choses.

  17. Très intéressant, tant dans l’enquête que dans les résultats.
    Pour concevoir des enquêtes dans mon activité professionnelle, je peux réaliser la quantité de travail nécessaire à la mise en place d’une enquête et son analyse.

    Pour moi, une enquête est une image, un focus, à un instant T permettant d’analyser une situation. Et ton travail permet de se rendre qu’au fil des années le monde du blog évolue. Ne serait-ce que par le nombre de sondés dans un premier temps.

    Enfin, sans polémique aucune, il est toujours clair que les résultats d’une enquête ne vont pas plaire à tout le monde, voir parfois ne pas être compris par tous.

    Beau travail, et je t’incite vivement à continuer les années à venir.

    P.S : tu réalises et analyses ton enquête avec quel outil ?

  18. Je pense que le gros problème, en fait, c’est que beaucoup de savent pas ce qu’est un sondage. Par essence, il n’est pas parfait et ne reflète pas complètement la réalité, il n’est qu’un indice qui nous permet d’avoir un peu plus d’informations sur un groupe de personnes.

    Comme le précise bien Steve, il n’y a que 1.000 personnes et des boulettes qui ont répondu à se sondage et on sait très bien que l’on trouve nettement plus de blogueurs francophones dans le monde. D’ailleurs, même moi je n’y ai pas répondu à son sondage, hein, ce qui prouve bien qu’il n’est pas parfait :D

    Cela dit, ce n’est pas parce qu’il ne reflète pas toute la blogosphère qu’il ne nous apprend pas des choses sur elle. Donc bon, faut relativiser un peu, hein, et éviter de monter au créneau pour des résultats qui ne sont pas représentatifs de tous les blogueurs (ou blogueuses) francophones. De même, faut pas non plus s’enflammer quand on vient te faire une remarque, Steve. T’as vraiment le sang chaud toi :)

    Quoi qu’il en soit et malgré tout ce que je viens de dire, je trouve quand même que cette initiative est intéressante, d’autant plus qu’elle a lieu tous les ans et qu’on peut donc voir l’évolution d’une partie de la blogosphère. Du coup, c’est promis, l’année prochaine je répondrai à ton sondage, et je pense même que je le relaierai (faudra juste me rappeler ma promesse).

    Bref, beau boulot, j’imagine facilement le nombre d’heures que tu as du passer à collecter et à présenter toutes ces données.

    1. Quoi?! Tu n’as pas relayé l’info ni répondu au questionnaire?! Déceptioooooon!!! ;)
      Beaucoup de travail en effet mais le plus pénible reste encore le réajustement des données suite à quelques participations partielles (n’ayant pas répondu à toutes les questions)…
      Heureusement pour moi, je ne me lance dans cet exercice qu’une seule fois par an…

  19. Bravo pour l’enquête. En effet il y a en a très peu des sondages de ce type. Et bravo pour le temps passé à mettre les résultats et les analyser.

    Par contre mauvais point (pas pour toi Stagueve) mais est ce que le but de cette enquête est de savoir si réellement il y a plus de 16% de bloggueuses ? Bien sur, on s’en doute, mais aussi, on s’en fout un peu non ?
    Il vaut mieux réussir à visualiser la tendance générale des blogs avec leur traffic/follower/groupies ^^ que de savoir s’il y a plus de femmes ou d’hommes (le blogging ayant selon moi encore un grand et bel avenir)
    C’est typiquement français, on se bagarre pour des conneries au lieu de voir les problèmes importants. Et même sur des enquêtes entre blogs sur internet.

    Franchement …. Si fallait y participer pour faire entendre votre expérience ! Mais non on préfère raler car on a rien fait hein ?

    Merci pour ce coup de gueule.
    Bonne continuation à tous les blogueurs ET blogueuses !

  20. Pour celles et ceux qui pensent que 1000 personnes c’est trop peu ou pas assez représentatif, il faut savoir que les instituts qui font des sondages censés exprimer l’avis de 60 millions de français prennent généralement des échantillons de … 1000 personnes, et 1000 personnes interrogées, à l’arrivée ça donne un écart de 3,5% pour 95%.
    En clair, si le résultat des 1000 personnes me dit que Stagueve serait élu meilleur blogueur francophone à 51% des voix sur 60 millions de votants, ça veut dire que si on refaisait 95 fois l’élection, son score serait compris entre (51 – 3,5) et (51 + 3,5), ce qui donne une fourchette de 47,5 / 54,5.
    Voilà pour les sceptiques. Et c’est pas moi qui le dit, c’est un copain Ingénieur de recherche en Mathématiques Appliquées et Expert CIR auprès du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
    Demandez-le lui :)
    http://www.vicnent.info/blog/index.php?2009/11/06/1299-rigolons-un-coup-avec-ifop-et-valeurs-actuelles

    1. Oui mais dans le cas cité les échantillons ne sont-ils pas pris au hasard dans la population, avec des méthodes qui permettent de brasser large ? J’ai été (simple) enquêtrice chez IPSOS et je frémis en pensant que si nous nous étions contentés de consulter uniquement les personnes disponibles dans la journée, Le Pen aurait eu plus de probabilité de passer au second tour (c’est une image, je précise) !

      « Brasser large », c’est ce que j’entendais quand je questionnais Stagueve sur ses méthodes employées pour la diffusion de son enquête. 1000 personnes, c’est énorme, mais si dans cet échantillon il y a un forte proportion de Twitterriens, c’est déjà moins représentatif de la communauté de blogueurs francophones (qui d’ailleurs est très franco-française, dans les résultats). On sait que le marché de Twitter ne s’est pas encore beaucoup démocratisé, et compte une part plus importante d’hommes et de Geeks que dans la reste de la communauté des internautes.

      Passer par des média traditionnels, négocier avec toutes les plate-formes une annonce, faire une grosse promo sur les forums de supports des CMS pour cibler les blog auto-hébergés, voilà les pistes que je suggère pour l’année prochaine. Je suis prête à aider si besoin, car je pense que les questions sont néanmoins bien formulées : le formulaire à la base n’est pas à remettre en cause, du moins c’est ce qu’il me semble, mais je ne suis pas sociologue.

    2. Jean-Marie tu m’étonnes un peu sur ce coup là car les panels de sondages sérieux ne sont basés ni sur le hasard, ni sur la force du nombre, mais ils sont constitués par des experts pour être représentatifs de la population étudiée dans son ensemble. Par exemple, si l’on fait un sondage à l’échelle nationale, s’il y a 23 % de retraités en France, on met 23 % de retraités dans le panel. S’il y a 52 % de femmes, on constitue le panel de manière à ce qu’il comporte 52 % de femmes, etc. Et ainsi de suite jusqu’à avoir un panel représentatif de ce que la population que l’on veut sonder. Si l’on veut savoir quelle est la proportion de femmes qui bloguent, il faudrait commencer par sonder un panel représentatif de la tous les internautes et demander à tous ces gens « bloguez-vous ? ». Et ensuite, sur le nombre de personnes qui ont répondu « oui », on regarde combien il y a de femmes, quel âge ont-ils, etc.
      Si cette méthode des panels n’est pas respectée, il est important de bien préciser d’où viennent les sondés, pour que chacun puissent remettre les résultats en contexte.

    3. Christophe,

      Sur un échantillon de sondage, il y a deux aspects : le quantitatif, et le qualitatif. Mon intervention ne prenait que le premier en compte, juste pour répondre à qui pense qu’un échantillon de 1000 personnes n’est pas représentatif. Mon argument étant que si le nombre de 1000 est jugé représentatif d’une population d’1 million par les instituts de sondage, a fortiori il peut être représentatif, quantitativement parlant, de la population des blogueurs francophones.
      Ensuite, pour ce qui concerne l’aspect qualitatif, je ne suis pas compétent pour en parler, même s’il est évident que la qualité des résultats dépend étroitement de la qualité du pannel sondé.
      Ceci dit, pour avoir réalisé moi-même une toute petite étude sans prétention sur le « pourquoi je blogue ? », je sais le travail qu’il y a derrière.

      http://adscriptum.blogspot.com/2007/09/pourquoi-je-blogue-les-5-raisons-des.html

      C’est pourquoi je m’étonne un peu de toutes les critiques qu’a reçues Stagueve, alors qu’il me semble qu’il annonçait la couleur dès le début sur son propre « sondage ».
      Nombre de ces « critiques » sont certainement fondées, mais faut pas non plus confondre blogueur perso et institut de sondage.

      Donc mon opinion, pour celles et ceux qui pensent qu’ils ont des compétences que Stagueve n’a pas, c’est de collaborer avec lui, gratuitement, pour composer le pannel de la prochaine édition.

      Comme ça on sera sûr à la fois du quantitatif et du qualitatif :-)

      J-M

    4. À J-M : voir la récente étude du ministère de la Culture sur les pratiques Culturelle des Français (basée sur un échantillon représentatif — chiffres 2008), et notamment cette page de résultats :
      http://www.pratiquesculturelles.culture.gouv.fr/doc/tableau/chap2/II-3-1-Q24.pdf

      Principaux usages internet des Français, page 2, « Créer ou
      mettre à jour un blog ou un site personnel » : 13 % pour les hommes et 12 % pour les femmes.

      Page 1 du même PDF « Visiter des blogs, des sites personnels » : 46 % pour les hommes et 41 % pour les femmes.

      Ces chiffres sont à priori très fiables et on y trouve également tout un tas d’autres information ssur les mêmes sujets (catégories sociaux-professionnelles, lieux d’habitations, etc.). À quoi ça sert que Ducroc il se décarcasse !? ;-)

      (De mon côté, je ne suis pas un grand spécialiste de la question non plus — d’ailleurs, j’ai mélangé panel, échantillon et quotas dans mon précédent commentaire ;-)

    5. Tiens, à propos de méthodo, il y a cette page, y compris la structure de l’échantillon :
      http://www.pratiquesculturelles.culture.gouv.fr/doc/08methodologie.pdf

      C’est évidemment un travail quasi impossible à réaliser pour un homme seul : 3 mois de boulot, 200 enquêteurs, 50 mn par sondé, analyse sociologique pointue, etc (plus une affaire de sociologie que de maths). Je suis sûr que l’enquête de Stagueve comporte aussi son lot d’informations intéressantes mais peut être faudrait il bien préciser d’où viennent les répondants (utilisateurs de Twitter ? lecteurs de ce blog ?) afin de ne pas les interpréter au pied de la lettre et les remettre dans leur contexte.

    6. La provenance des sondés est précisée dans l’article et dans les commentaires, majoritairement « recrutés » via Twitter.
      De multiples RT ont permis d’étendre le champs d’action bien au-dela de la sphère « Geek & High-Tech » et d’atteindre le seuil des 1K sondés.

    7. À Stagueve : ces chiffres concernent donc les blogueurs utilisant Twitter et ayant reçu le RT (et s’intéressant assez aux stats du monde des blogs pour vouloir répondre) et non les blogueurs français dans leur ensemble. Le procédé est donc « inversé » et le fait que 16 % de femmes ont reçu le RT sur Twitter et accepté de répondre ne signifie pas qu’il n’y a que 16 % de blogueuses en France.

      Ce type de sondages « à l’envers » est fréquent sur le net et ma critique concerne d’abord la généralité de la pratique et non ton étude en particulier (tu es tout seul et à priori tu n’es pas payé pour faire cela — respect, donc).
      Le plus médiatique que j’avais remarqué était l’étude annuelle Technorati de l’année dernière pour laquelle le panel avait été tiré au sort… sur les inscrit au service Technorati, c’est à dire les blogueurs qui avaient précédemment fait la démarche de « claimer » leur blogs sur le service (cette année, le panel ne se limite pas aux inscrits). Et forcément, ces chiffres décrivaient une blogosphère très technophile, tu m’étonnes (je suis sûr que 90 % des blogueurs ne savent même pas ce qu’est Technorati et que ceux qui connaissent et sont inscrit sont déjà des blogueurs avertis, loin d’être représentatifs des 90 % restant).

  21. Beau travail Steve..Vraiment je ne comprends pas qu’on puisse avoir des critiques aussi « acerbes » quant au travail que tu as rendu et le temps consacré à cette étude.
    « Un sondage reste un sondage » ! Le tien semble néanmoins se rapprocher de près de la réalité.
    Bravo pour ce travail et merci à toi ;-)

  22. salut la compagnie !

    amusantes conversations parmi les commentaires.

    Tout sondage est, par définition, discutable. Ce qui peut poser problème pour celui de stagueve, c’est que son panel change d’années en années, ce qui occasionne des distorsions. Soit.

    Limiter, l’année prochaine et les années suivantes, à 1017 avis permettra de stabiliser tout cela et de pouvoir obtenir une lisibilité moins soumise aux critiques acerbes (justifiées ou non), débouchant sur une information fiable (voir le très bon commentaire de Jean-Maire Le Ray sur ce sujet), que l’on pourra observer dans le temps.

    Mais en même temps voilà, il fallait bien l’atteindre ce niveau de 1.000 sondés… bref.

    Ceci étant dit, pour savoir tout le boulot que ça représente de faire tout ça (et le reste), je pense qu’il convient de remercier et de féliciter NWE.

    Après, stagueve, on aime ou on aime pas, chacun est libre de son avis (et de ne pas lire les articles et les sondages sur son blog).

    Pour autant, c’est l’expression même du blog que l’on peut constater parmi ces commentaires : un espace de débat ou l’on échange des points de vue, on l’on cherche ce sur quoi on est d’accord, et où on se jette à la tête les avis contraires.

    Finalement, si l’on suit stagueve depuis ses début, on constate qu’il supporte (un tout petit peu) mieux la critique qu’avant. Bon il reste des écarts de langage, une susceptibilité bien évidente, et un lourd passé d’échanges musclés avec telle ou telle personne, connue ou inconnue.

    Pour conclure donc, @stagueve : continue, écoute les critiques, améliore tout ça et dans quelques années ça payera.

    Quant aux résultats même du sondage, il confirme (si besoin en était) que la France est bien loin derrière les USA en matière de professionnalisation blogosphérique.

    En terme de tendances par contre, il pointe du doigt un essoufflement que nombre de médias et de marques appellent de leurs voeux les plus chers. Faire fermer sa gueule à cette minorité indépendante et insaisissable, source de mille maux et des pires comportements délictueux, en fait rêver plus d’un.

    Ce que les blogueurs peuvent en tirer serait donc : moins de quantité, plus de qualité et surtout, dans la continuité… car ce sont sur la durée que les efforts payent.

    Sur ce je vous souhaite une bonne continuation dans le « jettage » de remarques à la tête les un(e)s des autres, il y aura forément matière à éclairer nos points de vue respectifs.

  23. Eh beh … c’est ce qu’on appelle du débat. O_o

    Je pense que comme dans tous les sondages, il y a ici du bon et aussi quelques données à prendre avec des pincettes.
    Selon moi,la blogosphère est un monde qui évolue trop vite pour être analyser à la perfection. Pour preuve je galère un max au boulot pour trouver des données pertinentes. En tout cas bravo pour le boulot fourni parce que certes on peut y voir des couacs mais j’imagine même pas le temps que tu as du passer sur ce projet.

    Sinon pour les filles qui râleraient peut être: le plus important ce n’est pas d’être plus nombreuses mais de faire partie du chiffre et surtout d’être un minimum intéressantes ;).

    Congratz again.

    Ciao.

  24. Intéressant, comme chaque année. Pourtant, je ne peux pas m’empêcher de penser que la façon dont tu fais la publicité pour faire participer les sondés influe sur les résultats.

    Même si tu as déjà expliqué le contraire dans les commentaires, la proportion de blogueurs/blogueuses doit quand même être plus équilibrée que ça. Là on doit avoir la proportion dans les blogueurs « qui connaissent la blogosphère » (j’entend hors Poppyrose et autres jeunes blogueurs qui utilisent un blog comme un endroit perso pour parler d’eux et de leur amis, plutôt que pour parler d’un thème précis, genre web, high tech, cuisine, politique, loisirs créatifs & co.).

    Après, au niveau des résultats, c’est assez intéressant, et quelques uns sont plutôt surprenants! Genre les 23 blogueurs professionnels, je pensais pas qu’il y en avait autant. C’est comme les 16 qui gagnent de 1000 à 5000€ (il me semble)…Des noms, des noms! =))

    Pour l’année prochaine il y aura sûrement quelques choix à re-diviser, comme le nombre d’abonnés RSS où il y a une grosse grosse majorité qui passe dans le « moins de 500 ». Rediviser en 1-50, 50-250 et 250-500 serait pas mal. Il y a 1 ou 2 autres questions où j’ai remarqué ça.

    Sinon tout est très intéressant, même si c’est un peu frustrant d’avoir des données une par une, mais sans pouvoir croiser quoi que ce soit. Mais on en avait déjà parlé, et avoir trop d’informations sur une seule personne posait d’autres problèmes. Enfin on peut déjà avoir un bel aperçu de la blogosphère interrogée avec l’évolution que tu décris sur les 3 dernières années… Et finalement, ça n’évolue pas tant que ça!

    Une idée: pourquoi ne pas essayer pour 2010 de faire publier l’enquête sur des blogs assez important dans d’autres thèmes (genre les 1er des tops wikio…). Comme tu captes surtout une audience high-tech (même si ce n’est pas que celle-ci qui a répondu, ça reste ton audience « directe »), je pense que ça changerait un peu la donne. Et ça ne t’empêche pas de continuer à analyser tes 1000 sondés de ton coté, mais de comparer ça à des résultats plus globaux. Enfin c’est une idée, mais là ça serait vraiment un boulot monstre… ^^

    En tout cas merci pour toutes ces infos =).
    Bye!

  25. Et juste pour rebondir sur le nombre de personnes qui ont répondu (1000), et sur ce que j’ai lu de Fred (de Fredzone) et JM LeRay. Quand un sondage est fait par les instituts de sondage, en général ils sont fait auprès d’un échantillon de 1000 personnes, donc 1000 c’est bien et ça peut marcher, mais les 1000 sont choisies de 2 façons: de façon aléatoire (rarement utilisé) ou par quotas pour avoir un échantillon représentatif de la population.

    Donc 1000 c’est bien, mais ici on est pas vraiment dans du hasard (ou alors du hasard très influencé par la façon dont tu fais la promotion du sondage =)) ), et pas du tout dans des quotas, donc pas si représentatif de la blogosphère que ça…

    Mais bon, ça n’empêche pas qu’en prenant les infos en sachant sur quel blog elle ont été collectées, ça reste super intéressant!

    Sur ce, je me tais! =)). Bonne nuit!

  26. Tiens il me vient à l’idée une question que je me pose souvent sur les blogueurs : quelle est leur situation familiale ? Quand je vois le temps que cela prend, je me demande s’il n’y a pas une forte proportion de célibataires….

  27. Vous apprenez à faire des stats avant de publier des analyses erronées ? par exemple, l’an dernier, avec 360 réponses, vos réponses avaient une marge d’erreur de 4% autant dire que de parler de 16,16% c’est juste faux alors que l’estimation est entre 12% et 20%

  28. Je me dis que j’ai été un peu vache vu que vous demandez des conseils.
    Donc, micro cours de stats: en fonction du nombre de répondants, on peut calculer un intervalle de confiance. Une formule approchée du susdit intervalle sera donnée par 1,65 X racine (0,25/n) où n est l’effectif des répondants
    Ca donne la marge d’erreur. Pour 1000 répondants, on a 2,6%
    c’est à dire qu’un résultat de 17% ça veut dire que la vraie réponse est sûrement entre 17-2,6= 14,4% et 19,6%
    Autant dire que parler d’un écart qui se creuse entre les hommes et les femmes quand on est en deça des variations d’échantillonnage, c’est une erreur d’analyse (d’une manière générale, laisser des chiffres après la virgule dans un sondage à moins de 1500 personnes, c’est bizarre)

    Inversement, l’écart des répondants entre hommes et femmes est très important et mérite d’être interrogé (les réseaux de femmes sont-ils au courant de cette enquête? les femmes se sentent moins concernées?) Il y a peu de chances que la différence soit aussi importante; il y a vraisemblablement plein de blogs de mamans, de féministes, bref de femmes… Vu le mode de diffusion de ce genre d’enquête, le risque existe que plus des hommes répondent, plus c’est à des hommes que l’enquête répond

  29. La domination de l’île de France n’est pas si étonnante, elle représente quand même 18% de la population, dans l’absolu. Comme il me semble que la population y est aussi globalement plus jeune, cela peut expliquer pas mal de choses aussi.
    Il pourrait être intéressant, au moins, de rapporter le nombre de blogueurs de chaque zone géographique à la population totale de cette région.
    Au passage, est-ce que les votants ont du répondre spontanément qu’ils étaient « du nord » ou « du sud-est », ou bien est-ce qu’ils ont indiqué, par exemple, un département ? Je pose la question parce que les frontières du nord et du sud peuvent varier d’une personne à l’autre…

    Je ne reviendrai pas sur la représentativité des résultats, puisque cela a déjà été abordé.
    Par contre, il serait intéressant d’inclure des questions dont on connait les réponses, afin de vérifier l’absence ou la présence de biais. Pourquoi par exemple ne pas demander quelle plateforme de blog est utilisée ? On pourrait par exemple en déduire le nombre de personnes sur skyblog, comparer aux chiffres officiels, et voir la différence…
    (Je pense aux skyblogs car je pense que les utilisateurs de cette plateforme risquent fort de ne pas avoir massivement participé à l’enquête, justement…)

    1. Les choix de localisation géo étaient « Ile de France », « Nord », « Nord Est », « Nord Ouest », « Sud Est », etc…

      Déterminer les plateformes utilisées est en effet une très bonne idée que je valide pour l’année prochaine, merci!

  30. Comme beaucoup, je récrie la généralisation de la proportion hommes/femmes à la blogosphère francophone (je te cite: « La Blogosphère francophone est encore et toujours majoritairement constituée d’hommes », et non pas « l’échantillon sondé »). Même si les bloggeuses sont minoritares, elles ne le sont pas « à ce point ». Les thématiques des blogs sont d’ailleurs représentatives de cet échantillon : high tech, jeux vidéo, ciné… ne représentent pas la majorité des blogs existants, mais représentent des thématiques très masculines.
    De plus, si on part du principe que les femmes sont plus souvent « au foyer » (bouuu les aprioris, je sais), elles ont plus de temps pour blogger, et effectivement des plates formes gratuites (over-blog, canalblog, mabulle, pour n’en citer que qques unes) sont très prisées par ces femmes bloggeuses…
    Au regard de ton sondage, on peut aussi revenir sur la définition de « blog ». Peut on encore considérer les webmasteers travaillant référencement et traffic sur des sites de buzz mais utilisant WP comme des « bloggeurs » ?
    De part mon boulot (que je ne citerai pas ici, dsl) j’ai aussi une vision assez large de la blogosphère francophone, et de la part H/F de l’échantillon à ma portée, et ce résultat est un peu moins déséquilibré.
    Enfin, sans vouloir relancer la polémique Wikio, tu cites Technorati qui est un classement très anglo saxon et techno, quid de la représentation de la blogo donnée par un classement type Wikio, ou une plate forme Over-Blog/Canalblog ? J’imagine qu’elle serait qq peu différente.

    Au vu des commentaires et réponses précédentes, je tiens à préciser que 1) j’ai participé à ce sondage 2) je fais partie des filles bloggant depuis plus de 5ans, tirant (qques) revenus de mon blog principal, et bloggant sur plsrs supports (une minorité des sondés, donc)

    Bref je ne tenais ici qu’à alimenter le débat et adoucir les moeurs concernant ce vieux débat bloggeuses tricot/bloggeur high tech (qui n’a rien à faire ici). Je souligne la qualité du travail, et ne critique ici que la validité des résultats appliqués à la globalité de la blogosphère.
    Merci de ne pas me catégoriser « mégère en fausse couche » tout de suite ;) je ne fais pas un complexe d’infériorité !

    1. Ce sondage est évidement quelque peu « orienté » et pas à 100% représentatif de la Blogosphère francophone toute entière mais comme je le précise en introduction, il est simplement destiné à nous informer dans les grandes lignes sur les tendances et son évolution.

      En prenant ceci en compte on peut effectivement estimer que le faible pourcentage de Blogueuses n’est pas des plus précis et exact mais nous informe et ce cette fois-ci sans contestation possible (selon moi) qu’elles sont quoi qu’il en soit minoritaires (rien de péjoratif hein ;)).

      Je ne vais pas revenir moi non plus sur le classement « Bidonkio »… ;)

      Je te remercie en tout cas pour ton sens du second degré (CF: la fausse couche qui n’était pas destinée à blesser mais à exprimer mon exaspération ;)) et pour avoir souligné « la qualité du travail accompli » et ce bien que les résultats ne soient pas parfaits :)

    2. Merci pour ta réponse :) je tenais juste à soutenir un petit peu ces dames dans le débat ;) !
      J’espère que les diverses remarques (de tout le monde) (donpourront t’aider à améliorer le sondage l’an prochain, en le diffusant sur plus de supports(donc un panel plus varié), et en prenant en compte les plateformes de blogging (je trouve l’idée très bonne !)

    1. Excuse moi Lovny mais, sauf erreur de ma part, il me semble qu’il est question de présence sur les réseaux sociaux et non pas d’activité Blogosphérique…

  31. Christophe,

    « Page 1 du même PDF « Visiter des blogs, des sites personnels » : 46 % pour les hommes et 41 % pour les femmes.

    Ces chiffres sont à priori très fiables et on y trouve également tout un tas d’autres information ssur les mêmes sujets (catégories sociaux-professionnelles, lieux d’habitations, etc.). À quoi ça sert que Ducroc il se décarcasse !? ;-) »

    A mon avis, ça sert que Ducros il se décarcasse : j’ai la plus grande méfiance vis-à-vis des stats « officielles ». D’autant plus qu’entre « visiter des blogs » et « tenir un blog », il y a au moins un Himalaya de différence ;-)

    Mais c’est surtout que j’ignore où ils vont chercher leurs chiffres !

    Voir le rapport Giazzi pour le croire : 9 millions de blogueurs en France !

    http://adscriptum.blogspot.com/2008/09/france-premier-rang-mondial-en-nombre.html

    Ça sort d’où, ça ? Un rapport présenté au président de la République qui ne cite même pas ses sources !

    Donc si des statistiques quelconques, ayant un niveau de fiabilité satisfaisant, peuvent être faites par des blogueurs pour des blogueurs, je plussoie :-)

    J-M

    1. Salut Jean-Marie,

      En fait, j’ai répondu à ton dernier commentaire (sans faire exprès car je ne l’avais pas vu — saleté de fil de commentaires en cascade ;-) dans le commentaire n°67 (en espérant que le n° de com ne bouge pas) avec un lien sur la méthodo. Tout y est très bien expliqué.

  32. Franchement rien à dire quand on arrive à un panel de 1000 personnes c’est déjà intéressant et relativement fiable.

    Tout étude comprends des biais (ici plus « Blogosphère Hyper-Active »), mais ce qui est très intéressant c’est de voir les évolutions dans le temps.

  33. Bonjour Stagueve,

    Bravo et merci pour cette étude intéressante, déjà parce qu’elle a le mérite d’exister car nous avons pu de recul et d’études sur la blogosphère en France même si comme Alex je trouve que le plus intéressant à suivre sont les évolutions au fil des années plus que les valeurs en tant que telles.

    D’ailleurs si je puis me permettre pour une meilleur lisibilité, peut être prévoir pour les prochaines éditions d’avoir les données des différents années sur les mêmes graphiques.

    Vivement l’édition 2010 ;-)

  34. Je constate que vous avez supprimé le commentaire de Guilhem Fouetillou, le fondateur de Linkfluence ! Est-ce parce qu’il apportait une contradiction valable ?
    Ceci n’est pas du tout à votre honneur. J’avais jusque-là envie de vous encourager malgré les imperfections de cette étude mais ce geste est de trop.
    Supprimez aussi le mien, tant que vous y êtes, mais n’oubliez pas que sans modération a priori cela peut se savoir…

    1. Le commentaire est à sa place, je pense que vous devriez faire l’effort de bien vérifier ce que vous avancez avant de publier un commentaire à l’avenir…

  35. @See Mee: Aucun soucis, j’ai l’habitude que l’on soit à tel point persuadé que je suis un « gros méchant blogueur influent » que l’on vienne parfois (souvent) à voir le mal partout en ce qui me concerne.
    C’est navrant mais cela fait sans doute parti du « jeu », je m’en accommode donc…


    Pour être tout à fait franc avec vous il est vrai que le commentaire en question avait dans un premier temps été bloqué par mon Anti-Spam qui est paramétré pour bloquer systématiquement tout commentaire comportant une URL (ce qui est le cas de celui dont nous parlons).
    Malgré tout, j’ai validé ce commentaire dans la foulée et il était bien en ligne et ce depuis plusieurs heures au moment ou vous avez déposé votre commentaire…


    Bref, ce n’est pas bien grave et j’apprécie malgré tout votre participation des plus actives dans le débat (un peu dépassé maintenant) qui est né ici.

  36. En quoi ce débat et la manque de crédibilité des fondations de cette « étude » sont ils dépassés ? A t elle un caractère éphémère et aucun intérêt sur le long terme donc aucun intérêt tout court ?
    C’est bien de le reconnaitre !

    1. Dépassé pour la simple et bonne raison que tout a été dit, re-dit, contredit, etc… à son sujet.
      Bref j’ai en tout cas pour ma part fais le tour de la question ;)

      Mais si cela peut vous faire plaisir (et il semble que oui), oui, cette étude n’a aucun intérêt.

    2. Votre étude ne manque pas d’intérêt à condition de préciser qu’il s’agit uniquement et précisément d’une étude de votre lectorat large (lecteurs et part de leurs propres réseaux sociaux).

      Bonne continuation.

  37. il est dommage d’induire en erreurs ceux qui vous lisent à la lettre sans réfléchir… c’est dommage… on ne peut pas publier de tels résultats en parlant de sondage à partir d’un « échantillon fiable et représentatif » pour un tel exercice sans malheureusement être la risée de toute personne ayant un peu de bon sens…
    Désolé de paraître brutal mais il faut peut être se renseigner et apprendre ce qu’est un échantillon avant de généraliser des résultats d’un sondage qui n’est pas effectué de façon à pouvoir donner des résultats fiables et représentatifs…
    conseil d’amis si vous ne voulez pas vous auto décrédibiliser…

    j’ai vu vos réponses peu amènes à d’autres « critiques » pourtant constructives pour vous aider à avancer.
    Je vais quand même tenter car, le temps aidant, je pense que vous pouvez prendre du recul sur ce que vous avez fait.
    Pour vous donner un petit exemple simple qui montre la non représentativité de ce sondage. Sachant qu’il y a nettement plus d’un million de blogueurs en France (les dernières vraies études évoquaient plus de 5 mais tenons nous en a 1 million pour démontrer l’absurdité, soit mille fois votre échantillon de 1000 individus).
    Multipliez donc par 1 000 vos résultats (par exemple sur les gains en euros par mois, ou sur le nombre de lecteurs, ou le nombre de followers). Si votre échantillon était représentatif, aucun des résultats de la multiplication par 1000 (encore une fois il faudrait plutôt multiplier par beaucoup plus en fait), ne paraitraient absurdes mais je doute qu’il y ait plusieurs milliers de personnes qui gagnent plusieurs milliers d’euros par mois grâce à leur blog ou plusieurs milliers de personnes ayant plusieurs milliers de followers sur twitter, ou plusieurs milliers de blogueurs qui ont une audience en centaines de milliers de lecteurs…

    un petit lien: http://www.ipsos.fr/faq#n55549

    peut être faudrait-il changer la dénomination de votre exercice, amusant certes mais dangereux pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un échantillon…

    en espérant que vous arriverez à prendre le recul nécessaire vous permettant d’accepter de vous être « trompé »…

  38. Bonjour !

    À la lecture des commentaires précédents et du débat houleux qui s’en est suivi, j’aimerais simplement donner mon avis de façon honnête et dans un esprit d’entraide ! Je viens de voir passer le lien pour l’enquête 2010 sur Twitter et je suis arrivée ici.

    Je ne peux pas fermer cette page : ayant travaillé un peu sur les méthodologies d’enquête en sociologie, je trouve effectivement qu’il y a un souci. On remarque toutefois que l’auteur a fait un gros travail d’analyse, chapeau ! Je simplement vous proposer 2/3 pistes, de façon cordiale, faciles à mettre en place et permettant de sortir de ces biais :

    – Il y a tout d’abord une différence entre « enquête » et « sondage ». On ne peut pas dire que ces résultats soient ceux d’une étude, mais seulement d’un sondage en ligne avec un échantillon plus ou moins représentatif. Pas de souci de ce côté-là.

    – Le problème réside vraiment, à mon avis, dans la formulation des questions. Je vous recommande vraiment un ajustement pour que votre sondage puisse révéler toute sa valeur !

    Suggestions :

    1) Faites le mini-profil de la personne qui répond au sondage : « Etes-vous blogueur ? » Si la réponse est NON, il faut absolument passer à la fin du sondage ! Demandez par exemple : « Quel est votre tranche d’âge ? », « Êtes-vous un homme ou une femme ? » (l’usage du VOUS est volontaire) et d’autres questions, comme vous l’avez fait à très juste titre, sur la CSP de la personne qui répond par exemple, ou encore, la distinction : « Vous considérez-vous comme blogueur professionnel ou plutôt comme blogueur amateur » ?

    2)Ensuite, si la personne EST BIEN un blogueur et qu’elle décide de répondre aux questions, il serait préférable de poser les questions de la sorte : « Depuis combien de temps publiez-vous sur des blogs ? » plutôt que : « Depuis combien de temps les Blogueurs francophones bloguent ils ? »

    3)Pourquoi ? En effet, moi-même n’étant pas blogueuse, que se passe-t-il si je réponds au sondage ? Réponse : je donne simplement ma vision (forcément dépendante de mes propres représentations et de ma subjectivité) sur l’OPINION que j’ai des blogueurs !

    4)En réalité, nous pouvons dire que ce sondage nous indique simplement comment les internautes qui ont répondu à votre question perçoivent les blogueurs. Rien de bien compliqué !

    Je vous souhaite bon courage, bonne continuation et bravo pour votre blog !

  39. J’ai incontestablement aspirait à s’élever une reconnaissance d’être moyen pour nous apprécions tous une contribution glorieuse que nous avons été exposés ici. Mon fouiller Internet a élargi le droit de suite été célèbre avec grandes stratégies pour aller plus avec mes amis ainsi que de la famille. nous démontrent que la plupart d’entre nous ont été essentiellement des visiteurs incontestablement sanctifié d’exister dans un village remarquable avec des gens vraiment plus pur avec des notes rentable. on sent bien redevable à avoir détecté vos pages web ainsi que l’attitude éhontée de la plupart de sorte parfois plus célébration minutes extraordinaires d’une masse ici. Nous remercions encore une fois pour toutes quelques détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer