La confidentialité des Mobiles sous Android remise en question

9

Quelques mois après que Steve Jobs ait affirmé que les mobiles sous Android traquaient les moindres faits et gestes de leurs propriétaires, un jeune homme avait mis le doigt sur une application qui confirme ces soupçons. Aujourd’hui, il nous démontre que ce qu’il avance est exacte…

Trevor Eckhart a en effet découvert qu’une application appelée Carrier IQ qui est visiblement pré-installée par certains opérateurs américains dans un grand nombre de mobiles sous Android  (principalement de marque HTC) Blackberry et Nokia enregistre tout ce que les utilisateurs font à partir de leur téléphone.

Contacts, SMS, appels, recherches Web, localisations géographiques, etc…, toutes ces données sont recueillies avant d’être envoyées aux serveurs de Carrier IQ. Trevor va jusqu’à présenter l’indiscret logiciel comme un Rootkit soit comme un programme agissant dans l’ombre, à l’insu du propriétaire du périphérique sur lequel il est installé ce qui est rarement bon signe ou tout du moins discutable…

Cerise sur le gateau, il est impossible de désactiver Carrier IQ de son mobile qu’il faut rooter si l’on souhaite supprimer les fichiers mis en cause…

Les personnes concernées par ce problème de confidentialité qui avaient déja réfuté ces informations ne devraient pas tarder à s’exprimer sur le sujet. Attendons de voir ce qu’elles ont à déclarer pour leur défense… D’ici la, voici une petite démonstration de Carrier IQ en action…

[jwplayer config=îmyplayerî file= »https://www.nowhereelse.fr/video/Android_Carrier_IQ.mp4″ image= »http://video.nowhereelse.fr/img/vidlog.jpg »]

Article précédentDe nouveaux indices concernant « Resident Evil 6 »
Article suivant10 ans d’évolution de la recherche sur le Web résumés par Google
La trentaine bien entamée, Steve Hemmerstoffer plus connu sur la toile sous le pseudonyme Stagueve est l’éditeur du site NowhereElse.fr. Passionné de nouvelles technologies, gamer invétéré depuis la fin des années 80, amateur de cinéma, collectionneur de sneakers et gadgets en tout genres, Steve sévit sur le Web depuis le mois d’octobre 2006.

9 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici