L’existence de la Tablette confirmée par Apple!!!

8

steve jobs furax

Vous n’êtes peut être pas sans savoir que le site ValleyWag (édité par Gawker Média qui possède également Gizmodo) a lancé une incroyable chasse à la Tablette avec plusieurs récompenses à la clé pour ceux qui fourniront des informations au sujet de la fameuse Apple Tablet aka iSlate aka MacTablet aka etc…

Avec des récompenses allant de 10.000$ à 100.000$ (!!!)  il est fort probable que même le plus dévoué des employés (direct ou sous-traitant) mette sa conscience professionnelle de côté et vienne à lacher le morceau.

Il n’en fallait pas moins pour affoler les équipes dirigeantes d’Apple qui ont envoyé un petit courrier à la rédac de ValleyWag…

En résumé, le courrier en question adressé au Rédac Chef de ValleyWag par l’avocat Michael Spillner représentant Apple met tout naturellement le secret industriel sur le tapis et somme   Gabriel Snyder de mettre fin dans les plus brefs délais à cette chasse aux infos.

Trêve de rumeurs, ce document confirme donc une bonne fois pour toutes l’existence de la fameuse tablette, dommage que Michael n’est pas profité de ce courrier pour nous donner sa date de sortie… ^^

Notez que la rédac de ValleyWag ne s’est pas démontée pour si peu autant, la chasse a toujours cours et les récompenses vous tendent les bras alors si jamais vous avez une information susceptible de vous faire gagner « quelques » milliers de dollars ça se passe par ICI.

appleletter1_01

ac2

Article précédentUne publicité très Rock’n’Roll pour le Motorola BackFlip
Article suivantLa DSi XL débarque le 5 mars, voici son spot publicitaire FR
La trentaine bien entamée, Steve Hemmerstoffer plus connu sur la toile sous le pseudonyme Stagueve est l’éditeur du site NowhereElse.fr. Passionné de nouvelles technologies, gamer invétéré depuis la fin des années 80, amateur de cinéma, collectionneur de sneakers et gadgets en tout genres, Steve sévit sur le Web depuis le mois d’octobre 2006.

8 Commentaires

    • « Apple veut pas qu’une autre société fasse du buzz ou du fric avec son nom » : ValleyWag est un magazine, si Apple envoyait un courrier à chaque fois qu’un magazine/site/blog faisait du Buzz en traitant des produits Apple même moi j’aurais leurs avocats aux fesses :D

      Toutes les marques rêvent de bénéficier d’une couverture médiatique (et gratuite) identique à celle dont bénéficie Apple et la marque à la pomme ne prendrait pas la peine de lancer une telle procédure juste pour marquer le coup…

      De plus le motif du courrier n’est pas l’utilisation de la marque pour faire du Buzz mais bien le risque de fuites au sujet d’un produit dont l’existence n’est même pas contestée…

  1. Je suis complètement d’accord avec Matthieu.

    Et Steve, cela n’a rien à voir avec le fait de tenir un blog et d’émettre des hypothèses ou de relayer des rumeurs sur les produits Apple. Là, on parle d’un webzine qui propose de grosses sommes d’argent en échange d’un scoop. Sachant que toutes les personnes qui bossent pour et avec Apple signent des contrats de confidentialité, c’est de mon point de vue très grave.

    D’autant plus que ce qui fait le succès de la firme, ce sont justement ses innovations technologiques. Sur ce marché, le secret industriel est primordiale. Si des fuites ont lieu, cela peut porter préjudice à la firme et à son positionnement sur le marché.

    La réponse d’Apple ne signifie pas que la tablette tactile existe réellement. Cela signifie juste qu’Apple tient à protéger ses secrets de fabrication et les différents projets sur lesquels elle travaille.

    Imagine un instant qu’ils soient en train de mettre au point une nouvelle technologie multitouch. Si ce secret était dévoilé, d’autres entreprises pourraient la voler et sortir un produit qui en bénéficie avant que la Pomme soit prête à commercialiser le sien. Si on avait par exemple été au courant de la sortie de l’iPhone plusieurs mois / années avant sa sortie, les autres constructeurs d’appareils mobiles auraient pu prendre les devant et miner l’iPhone avant même sa sortie.

    Quoi qu’il en soit, à la place des mecs de ValleyWag feraient mieux de faire attention. C’est le genre d’affaire qui pourrait les faire couler définitivement.

    • Hum, toujours pas convaincu…

      Les informations recherchées concernent la tablette, les renseignements susceptibles d’être envoyées à la rédac de ValleyWag sont donc liées à ce périphérique, pas un autre.

      Je ne pense pas qu’un employé en possession d’une information concernant un micro-ondes wifi Apple viennent à mettre son emploi en jeu pour une info qui n’entre pas dans la cadre de la chasse organisée par VW et de ce fait ne lui rapporterait probablement pas 1 cent…

      De plus, si cette tablette n’existait pas (admettons ;)), quel intérêt pour Apple de lancer des avocats à leur trousses alors qu’aucune information ne pourrait leur être envoyée (pas de produit = pas de techno embarquée = pas d’info = pas de fuite = pas de procédure d’intimidation).

      Je suis par contre 100% en accord avec vous sur la nature très limite de l’initiative qui encourage à la divulgation d’information « sensibles ».

    • De la même manière qu’apple attaque le moindre site avec iPod connu dans le nom de domaine, etc. Ils veulent contrôler leur communication et comme indiquer, proposer de l’argent contre des informations peut engendrer tout et n’importe quoi. Même si la tablet n’existe pas c’est une perte de contrôle au niveau de la communication car ils ne contrôleraient pas la source de l’info.

      :-)

  2. Personnellement, je trouve cette dérive très dangereuse. On vient de passer un nouveau cap dans la course au « toujours plus de scoop ». Payer pour avoir ce type d’informations secrètes et s’enrichir avec (d’une façon ou d’une autre), cela s’appelle de l’espionnage industriel. Ici, il est sur la place publique. Je n’imagine même pas la réaction de la direction de VW si un de leur article/scoop en préparation venait à paraitre mot pour mot à la une d’un de leur concurrent.
    Je suis un fan d’Apple et du génie de S. Jobs, mais pas de toutes leurs méthodes (loin s’en faut !) pour protéger leur marcher. Cependant dans le cas présent, je pense aussi que le magasine à « dépasser la ligne ». A mon avis cela n’en restera pas la.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici