High Tech

Véhicules électriques : Les ingénieuses stations de recharge sans fil Hevo Power

station-recharge-voiture-electrique-sans-fil-hevo-power

Fondateur de la société Hevo, Jeremy McCool raconte qu’un jour, après que son regard se soit attardé sur l’une des indénombrables plaques d’égouts disséminées le long des trottoirs de la ville de New-York, il eut subitement une idée ingénieuse qui simplifierait grandement la vie des utilisateurs de véhicules électriques…

Plaque-Charge-Hevo-PowerImaginez un instant que les propriétaires de voitures électriques puissent recharger les batteries de ces dernières simplement en se stationnant dans des zones prévues à cet effet et ce, sans même avoir à mettre le pied à terre…

Nul besoin de raccorder le véhicule à une borne à l’aide d’une prise, dans les stations imaginées par McCool, les batteries des voitures, bus et autres camions équipés en conséquence sont rechargées par résonance.

Pour se faire, il suffit de garer le véhicule au dessus d’un module de charge au format plaque d’égouts (image ci-contre) avant de faire le plein d’énergie tout en surveillant le coût de l’opération depuis une application dédiée installée son smartphone.

Outre le côté purement pratique du concept, le procédé d’accumulation et de transfert d’énergie utilisé offre l’avantage non négligeable d’être moins sujet aux pertes d’énergie inhérentes à la charge sans fil par induction traditionnelle.

Encore à l’état de prototypes néanmoins classés station de charge de niveau 2, le premières stations Hevo Power devraient être implantées dans certains quartiers de New-York dès l’année prochaine.

[jwplayer config=îmyplayerî file= »https://www.nowhereelse.fr/video/Station_Electrique_Hevo.mp4″ image= »http://video.nowhereelse.fr/img/vidlog.jpg »]

station-recharge-voiture-electrique-sans-fil-hevo

Steve

La trentaine bien entamée, Steve Hemmerstoffer plus connu sur la toile sous le pseudonyme Stagueve est l’éditeur du site NowhereElse.fr. Passionné de nouvelles technologies, gamer invétéré depuis la fin des années 80, amateur de cinéma, collectionneur de sneakers et gadgets en tout genres, Steve sévit sur le Web depuis le mois d’octobre 2006.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer