High TechVideos

Liberator : Le tout premier pistolet en plastique fonctionnel conçu à l’aide d’une imprimante 3D

liberator-pistolet-plastique-imprime-3D

Entièrement constitué de pièces en plastique obtenues à l’aide d’une imprimante 3D à l’exception de son percuteur, le pistolet Liberator conçu par Defense Distributed est présenté par son concepteur comme le tout premier modèle fonctionnel du genre…

pieces-pistolet-plastique-liberatorComme démontré dans la vidéo qui suit, le Liberator est, tout comme une arme à feu traditionnelle, capable de tirer des balles réelles (du calibre 38) et ce sans être endommagé par l’explosion provoquée par le tir dans la chambre plastifiée.

Alors certes, cette prouesse est, d’un point de vue purement technique, assez remarquable mais est-ce réellement une bonne idée ? Le fait qu’une arme de ce genre puisse, s’il devenait possible de la faire fonctionner avec un percuteur non métallique, devenir indétectable aux yeux des systèmes de sécurité installés dans les aéroports et autres lieux publiques sensibles me force à penser le contraire. L’instinct de survie sans doute…

Que n’importe quel individu possédant une imprimante 3D à domicile soit désormais en mesure de fabriquer librement et très facilement un ou plusieurs exemplaires de cette arme grace aux fichiers disponibles gratuitement sur le Net ne me rassure pas d’avantage…

[jwplayer config=îmyplayerî file= »https://www.nowhereelse.fr/video/Liberator_Arme_Plastique_Imprime_3D.mp4″ image= »http://video.nowhereelse.fr/img/vidlog.jpg »]

Bref, certaines avancées technologiques ne sont pas forcément souhaitables et le Sénateur New-Yorkais Charles Schumer et d’autres politiciens américains sont d’ailleurs déjà montés au créneau pour faire interdire ce nouveau type d’armes… Et vous, vous en pensez quoi ?

[poll id= »29″]

 

Steve

La trentaine bien entamée, Steve Hemmerstoffer plus connu sur la toile sous le pseudonyme Stagueve est l’éditeur du site NowhereElse.fr. Passionné de nouvelles technologies, gamer invétéré depuis la fin des années 80, amateur de cinéma, collectionneur de sneakers et gadgets en tout genres, Steve sévit sur le Web depuis le mois d’octobre 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer