Informatique

Les pires mots de passe de 2019 !

Dans ce monde hyper connecté, les mots de passe font désormais partie de notre quotidien et on en a souvent plusieurs à retenir, puisque chaque site demande le sien. Mais certains sont plus fiables et plus sécurisés que d’autres ! Comme chaque année, le classement des pires mots de passe de l’année – ceux qui sont le plus facilement piratables – vient de paraître, et le n°1 est…

pire mot de passe

Et la palme du pire mot de passe de l’année est attribuée à …

S’il y a bien un mot de passe qui fait hurler les informaticiens, c’est l’enchainement 123456. Devinez quoi ? Pour la septième année consécutive, c’est encore cette combinaison de chiffre qui s’empare du titre de pire mot de passe de l’année.

Facile à retenir et utilisable, cette succession de chiffe fait office de pain béni pour les hackers, et le second pire mot de passe de ce classement ne fait pas beaucoup mieux, puisqu’il s’agit de 123456789. Heureusement, certains sites demandent désormais des mélanges lettres / chiffres et des changements de casse pour valider le mot de passe. Mais ce n’est pas systématique et trop d’utilisateurs ne semblent pas prendre la mesure du danger.

Quand on ajoute à cela le fait que ces 123456 ou 123456799 soit répétés comme MDP sur plusieurs comptes, on comprend le désarroi de certains spécialistes de l’informatique !

Il est vrai que trouver un mot de passe peut-être un vrai calvaire, quand le manque d’imagination couplé avec la peur d’oublier une combinaison trop complexe se combine, mais il vous suffit de le noter sur un petit répertoire (en papier, non virtuel) pour en garder une trace et le retrouver quand il le faut. Vous pourrez ainsi bannir les mots de passe peu fiables comme les deux cités précédemment et ceux qui font partie de la suite du classement.

mot de passe pas fiable

Des mots de passe liés aux modes  

Comme le révèle SplashData, l’entreprise de cyber sécurité qui publie chaque année ce top 100, les mots de passe non sécurisés sont parfois d’une telle évidence que n’importe quel individu pourrait le décoder en un ou deux tentatives.

On pense notamment au fameux password, qui trône à la 4e place, et qui n’est précédé sur le podium que par qwerty, qui pourrait être chez nous azerty. En 5e position, on en revient aux chiffres avec une combinaison 1234567, aussi originale que les MDP de la 6e et 7e positions, respectivement 12345678 et 12345.

Plus loin, on trouve le Iloveyou (8e) qui s’il est romantique, n’est pas sûr, quelques tentatives de complexification honorables mais encore très loin du compte (qwerty123, password1, 654321…) et des mots de passe qui semblent liés à un succès du moment.

En retrouvant les termes Princess et Dragon en 22e et 23e place de ce classement, il semble évident que ces mots profitent de la popularité de la série TV Game of Thrones en 2019. Pour le reste, il y a encore beaucoup de prénom, avec un succès d’estime pour les Michael (29e), les Donald (34e, qui bénéficie peut-être de l’effet Trump) ou des Jessica et Sophie.

Enfin, les années de naissance ont toujours la côte – on les oublie rarement – et c’est l’année 1989 avec sa 84e place qui en plus d’être trop un Mot de passe trop court, nous rappelle que même les trentenaires (pourtant éduqués à la protection de données en ayant vu internet se développer) n’accordent pas l’attention qu’ils devraient à leurs mots de passe.

Pour un max de sécurité en ligne, utiliser des combinaisons complexes ou des gestionnaires de mot de passe, qui font le travail pour vous ! On verra, lors de la sortie du prochain classement dans 1 an, si ces recommandations ont été suivies… !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer