Jeux VidéoVideos

Shovel Knight et Freedom Planet : deux jeux à ne pas manquer !

intro_shovelfreedom

Si les jeux néo-rétro sont à la mode sur la scène indie, force est de constater que peu d’entre eux sont suffisamment bons pour marquer les esprits. En voici deux que vous ne devez manquer sous aucun prétexte si vous êtes fan de gros pixels et d’action 2D !

Shovel Knight

shovel1

Disponible depuis fin juin sur PC (prochainement sur Wii U et 3DS), Shovel Knight a été acclamé par critique, et il suffit d’y jouer cinq minutes pour comprendre les raisons de ce plébiscite.

Shovel Knight vous met dans la peau d’un preux chevalier armé d’une pelle, partant en croisade pour sauver son ami Shield Knight. Il devra pour cela arpenter de nombreux mondes hétéroclites et affronter des boss plutôt coriaces, tout en récupérant des trésors.

Le level design des différents mondes frôle la perfection, l’animation est bien réalisée, les thèmes musicaux sont très réussis et l’humour est omniprésent. Seule la difficulté Megaman-iesque pourra en rebuter certains, même si les développeurs ont disséminé de nombreux checkpoints tout au long des niveaux pour éviter d’avoir à tout recommencer en cas d’échec.

Sur le plan technique, l’idée des développeurs était visiblement de créer le jeu NES parfait. Ainsi, les graphismes, la musique, le gameplay et les animations respectent fidèlement les codes des jeux de l’époque, à tel point qu’un néophyte voyant le jeu tourner pensera à coup sûr qu’il s’agit d’un jeu des années 80.

Les joueurs avertis remarqueront cependant que l’équipe de Yacht Club Games s’est affranchie de certaines contraintes techniques de la NES : davantage de couleurs sont affichées à l’écran, et la présence de nombreux sprites animés sur un même tableau (sans clignotement) montrent bien que le jeu n’aurait pas pu sortir tel quel sur la console de Nintendo.

Un excellent jeu pour les nostalgiques amateurs de challenge !

TRAILER DE LANCEMENT:

[jwplayer config=îmyplayerî file= »https://www.nowhereelse.fr/video/Shovel_Knight.mp4″ image= »http://video.nowhereelse.fr/img/vidlog.jpg »]

Version PC (Steam)
Version PC sans DRM (GOG.com)

Freedom Planet

freedomPlanet

Freedom Planet est un jeu d’action 2D « sonic-like » dont nous avions déjà parlé fin 2012, et qui vient juste de sortir en version finale !

Disponible sur PC et Mac, le jeu vous permet d’incarner trois personnages (Lilac, Carol et Milla) qui partent à l’aventure pour défendre leur planète d’une invasion extraterrestre. Les fans de Sonic sur Megadrive remarqueront immédiatement que Freedom Planet est très inspiré par la série culte de Sega, que ce soit au niveau du level design, de la thématique des niveaux ou encore des différents éléments de gameplay récurrents chez le hérissons bleu (ressorts, loopings etc…).

Pourtant, le jeu parvient à se différencier de son modèle en se portant davantage sur l’action, notamment grâce aux différentes attaques et capacités de nos trois protagonistes. De plus, les niveaux sont moins linéaires, et il faudra parfois explorer certains endroits et activer des mécanismes pour poursuivre sa progression.

Côté technique, là encore c’est du tout bon. Les graphismes sont magnifiques, les thèmes musicaux de très bonnes qualité, et l’animation impressionne ! C’est simple, les petits gars de chez Galaxy Trail sont parvenus à faire un meilleur Sonic que Sega dans ses dernières tentatives pour restaurer le prestige de sa mascotte (et pourtant, les jeux en question étaient plutôt réussis).

A se procurer d’urgence si vous êtes fan de Sonic !

TRAILER DE LANCEMENT:

[jwplayer config=îmyplayerî file= »https://www.nowhereelse.fr/video/Freedom_Planet.mp4″ image= »http://video.nowhereelse.fr/img/vidlog.jpg »]

Démo jouable
Version PC (Steam)
Version PC / Mac sans DRM (Humble Store)

Édouard

Passionné par les nouvelles technologies et gadgets en tout genre (avec parfois une petite tendance early-adopter), ainsi que par les innovations scientifiques qui bouleversent notre quotidien. Édouard est également un grand amateur de rétro-gaming et de jeu indépendant, mais aussi de cinéma, de culture asiatique et de photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer