Un jeu de simulation de viol en vente sur Amazon ?! [Vidéo]

9

amazone-rape-game

Les japonais n’ont pas fini de nous surprendre et cette fois-ci d’une manière peu reluisante… Bien connu pour ses jeux et autres DVD coquins, l’éditeur japonais Illusion fait scandale avec sa simulation de viol

Dans la veine des jeux « Artificial Girl » qui proposent à qui le souhaite de jouer à des jeux coquins avec de jolies jeunes filles peu farouches, « Replay » leur propose de s’adonner à des plaisirs virtuels mais qui cette fois-ci ne sont pas mutuellement consentis…

Le jeu débute dans une station de métro dans laquelle le personnage que le joueur incarne croise une mère de famille qu’il doit harceler puis violer.

replay-hentai La suite, tout aussi pathétique, n’est qu’un enchaînement de situations et de rencontres qui laissent libre court aux abjectes pulsions de pauvres joueurs mentalement perturbés…

Si le joueur n’est pas suffisamment satisfait par ses actes et leur impact sur ses victimes il a même la possibilité de faire participer d’autres personnages (PNJ) à ses petites sauteries virtuelles

Toujours pas assez trash à votre goût? Dans ce cas sachez que les victimes peuvent tomber enceintes et que vous devez dans ce cas impérativement et par tous les moyens les forcer à avorter sous peine de perdre la partie.

Quelle drôle d’époque….

Disponible durant quelques temps sur Amazon (cache Google), ces jeux ont depuis été retirés des pages du site marchand.

Vous pouvez vous faire une petite idée du gameplay de « Replay » dans la vidéo ci-dessous (only soft scenes inside)

[flv:https://www.nowhereelse.fr/video/Rapelay_MOD.flv 610 500]

rapelay_70122t

(Belfast Telegraph via BB)

Article précédentSeconde chance pour le Salon de l’Internet (Paris 2009)
Article suivantP2P, 6 internautes condamnés dans l’affaire "Les Bronzés 3"
La trentaine bien entamée, Steve Hemmerstoffer plus connu sur la toile sous le pseudonyme Stagueve est l’éditeur du site NowhereElse.fr. Passionné de nouvelles technologies, gamer invétéré depuis la fin des années 80, amateur de cinéma, collectionneur de sneakers et gadgets en tout genres, Steve sévit sur le Web depuis le mois d’octobre 2006.

9 Commentaires

  1. J’ai rien compris à la vidéo (le japonais ça aide pas lol), enfin ça as pas l’air super trash à première vue, un mauvais jeux mal fait ou tu te fait surement bien chier. une sorte de Sims de mauvais gout…

    Je préfère les jeux de drague c’est plus drôle. Je me souvient d’un qui se jouait en ligne, il fallait bosser pour a la fin du jeux l’emmener à Paris etc, et a la finale tu finissais dans son lit mais on voyait rien. J’avais d’ailleurs échoué a la séduire plusieurs fois avant de comprendre le système du jeux. Il s’apelle : MINAMI HAMAZAKI DATING et est édité par le studio les Tanukis pour ceux qui cherche. (d’ailleurs il on fait d’autre jeux de séduction).

  2. Un pote m’avait parler de sa en regardant le zapping, hier sa passe au zapping et je constate….que la folie n’as pas de limite…j’ose même pas imaginer les conséquence que cela peut avoir dans la réalité….

  3. J’ai les deux jeux mentionnés. Alors déjà la vidéo c’est Artificial Girl 3 auquel on a ajouté les personnages de RapeLay. Donc déjà c’est pas du tout ça le jeu.

    Artificial Girl 3 c’est un jeu de séduction, vous devez créer un univers et ensuite y créer des filles (maximum 5) de A à Z (le physique, la mentalité et les vêtements) puis une fois le tout créé vous passez votre temps à essayer de les séduire pour jouer au docteur avec sachant que suivant comment vous les avez créé il y aura jalousie mépris et autre envers vous.

    RapeLay par contre c’est direct dans le vif du sujet, il n’y a pas de « balade », et c’est tout à fait ce qui a été dit plus haut. Du trash a l’état pur.

    Illusion a créé moult jeux de séduction mais celui-ci est vraiment en totale décalage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici