prix-date-sortie-montre-apple-watch

Hier soir, sans grande surprise, Tim Cook et les équipes de la société californienne qu’il dirige depuis le décès de Steve Jobs ne se sont pas contentés de présenter leurs nouveaux iPhone (lire: iPhone 6 : Prix, date de sortie et caractéristiques et iPhone 6 Plus : Prix, date de sortie et caractéristiques de l’iPhone XXL). Un One More Thing qui se porte au poignet était également au programme. Finalement baptisée Apple Watch, découvrez la toute première montre connectée griffée de la fameuse pomme croquée…

Avant de nous pencher sur son design, ses fonctionnalités et les rares caractéristiques techniques communiquées, sachez que cette montre high-tech ne sera pas commercialisée avant l’année prochaine. Nous connaissons néanmoins déjà son prix de vente ou tout du moins celui du modèle d’entrée-de-gamme qui sera commercialisé au tarif de 349€.

Déclinée dans trois gammes (Watch, Watch Sport et Watch Edition) et deux versions respectivement dotées d’un écran tactile en saphir synthétique mesurant 1.5 et 1.65 pouces de diagonale ayant pour particularité d’être sensibles à la pression, l’Apple Watch a été assemblée dans un boitier carré produit dans trois matériaux à savoir l’acier inoxydable, l’aluminium anodisé et l’or 18 carats. Boitier résistant aux éclaboussures sans être étanche pour autant que vous pourrez accrocher à votre poignet en lui attachant l’un des nombreux types de bracelets proposés (métal, cuir, élastomère, etc…).

Apple-Watch-1

Inédite dans l’écosystème Apple car spécialement pensée pour cet accessoire, l’interface du système d’exploitation dédié de l’Apple Watch (Watch OS) affiche les icônes des applications installées sous la forme de bulles entre lesquelles la navigation s’effectue au doigt et/ou à l’aide de la couronne digitale intégrée à la tranche droite de son boitier. Molette crantée qui permet entre autre de zoomer et de scroller l’affichage ou encore de sélectionner des éléments au sein des menus. Certaines commandes peuvent être effectuées à la voix par l’intermédiaire de Siri.

L’Apple Watch ne se contente bien évidemment pas de donner l’heure. Elle permettra également à son porteur de recevoir et consulter diverses notifications et informations (météo, alertes calendrier, etc…), de réceptionner et répondre aux messages et appels réceptionnés sur son iPhone, de contrôler la musique diffusée sur son iPhone ou son ordinateur (via iTunes), de lui indiquer un itinéraire à suivre (via Plan) en lui signalant par exemple d’une légère vibration qu’il est temps de tourner à droite ou à gauche, de le guider jusqu’à l’endroit ou il a garé son véhicule ou encore de régler ses achats (via Apple Pay) sans avoir à sortir son iPhone ou sa carte bancaire.

Apple-Watch-2

Sympa mais tout ceci ne constitue en réalité que la partie immergée de l’iceberg. Avec sa montre, Apple mise avant tout sur ce que l’on appelle communément le Quantified Self soit la mesure et l’analyse de données personnelles relatives à la santé. Exploitant le cardiofréquencemètre ainsi que les diodes LED infrarouges de l’Apple Watch, diverses applications telles que Fitness et Workout permettent par exemple à son porteur de suivre son activité physique et sportive et de se fixer des objectifs dans de multiples domaines (marche à pied, footing, cyclisme, etc…). Un kit sera bien évidemment mis à la disposition des développeurs qui pourront ainsi créer leurs propres applications dédiées à l’Apple Watch dont les fonctionnalités seront ainsi décuplées.

Dernier point et non des moindres, l’autonomie moyenne de cette montre n’a pas encore été communiquée par Apple. Sachez néanmoins que l’Apple Watch se recharge à l’aide d’un dispositif de charge par induction aimanté qui vient se fixer sur la face inférieure de la montre.

APPLE WATCH: VIDÉO DE PRÉSENTATION OFFICIELLE