TéléphonesVideos

Goophone i5 : Le premier clone de l’iPhone 5 est disponible à la vente

Clone-iPhone5-Goophone-i5

Dévoilé le 28 aout dernier soit deux semaines avant la sortie de l’iPhone 5, le Goophone i5 qui n’est autre que le premier clone chinois du nouveau smartphone d’Apple est désormais disponible à la vente.

Copie esthétiquement parfaite, le Goophone i5 n’a de plus pas grand chose à envier à son modèle d’un point de vu technique… Notez que ses caractéristiques ont tout de même été revues à la baisse depuis l’annonce de son lancement.

Ainsi, ce clone qui tourne sous Android 4.0 est équipé d’un écran tactile qHD de 4 pouces pour une résolution de 540x960px (contre 1.136x640px pour l’iPhone 5), d’un processeur double-coeur ARMv7 MediaTek MT6577 cadencé à 1Ghz avec 1Go de RAM (contre un processeur double-coeur A6 cadencé à 1.2GHz avec 1Go de RAM pour l’iPhone 5), d’un APN de 8Mpx couplé avec un second APN frontal de 1.2Mpx (caractéristiques similaires à celles de l’iPhone 5) et embarque 16Go ou 32Go de capacité de stockage interne.

Clone-iPhone5-Goophone-i5-04

Détail surprenant pour un clone chinois, le Goophone i5 est équipé d’un pseudo port Lightning 8 broches et non d’un port micro-USB comme c’est généralement le cas pour ce genre de contrefaçons.

Bref, mis à part la résolution de son écran, le Goophone i5 s’en sort plutôt bien, très bien même.

Côté prix, il faudra compter 2.000¥ soit environs 193€ pour vous procurer un exemplaire de cette excellente copie. Reste maintenant à savoir comment Apple va réagir suite à la sortie de ce clone en sachant que, comble de l’ironie, Goophone a déposé un brevet relatif au design de son appareil et ce, avant la sortie de l’iPhone 5… Sont fous ces chinois…

[jwplayer config=îmyplayerî file= »http://youtu.be/jS07RXhGHtY » image= »http://video.nowhereelse.fr/img/vidlog.jpg »]

Steve

La trentaine bien entamée, Steve Hemmerstoffer plus connu sur la toile sous le pseudonyme Stagueve est l’éditeur du site NowhereElse.fr. Passionné de nouvelles technologies, gamer invétéré depuis la fin des années 80, amateur de cinéma, collectionneur de sneakers et gadgets en tout genres, Steve sévit sur le Web depuis le mois d’octobre 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer