CinémaVideos

la critique dtv : ip man 2, mieux que le premier ?

Entre « The Legend is born », basé sur la vie de Yip Man sorti l’année dernière et « The Grandmasters », un autre biopic réalisé par Wong Kar-Wai qui devrait sortir en 2012, on peut dire que la vie du maître de Wing Chun intéresse beaucoup le cinéma ces derniers temps. Toujours est-il que c’est en août que sortait en dtv « Ip Man 2 legend of the grandmaster ».

 

« Ip Man 2 » reprend directement après les évènements du premier volet. Pour rappel, l’action prenait place durant l’occupation japonaise de la seconde guerre mondiale à Foshan (Chine). Blessé après un combat, Yip Man fuyait finalement vers Hong Kong avec sa femme et son fils.

Dans le second opus, le futur maître de Bruce Lee décide donc de monter une école de boxe Wing Chun à Hong Kong, et se heurte à certaines difficultés : finance, concurrence, colonialisme britannique etc.

[jwplayer config=îmyplayerî file= »https://www.nowhereelse.fr/video/ipman2_trailer.mp4″ image= »http://video.nowhereelse.fr/img/vidlog.jpg »]

Alors, Ip Man 2, encore mieux que le premier ? en fait oui et non.

Oui, parce que la réalisation est d’abord nettement plus soignée. Les chorégraphies sont mieux orchestrées,  plus fluides etc. Les combats sont plus nombreux, et c’est avec un plaisir presque coupable qu’on en voudrait toujours plus, tant la technique martiale de Donnie Yen, l’acteur principal, est impressionnante et délectable. Si les arts martiaux restent le cœur du film, la transmission du savoir et l’héritage culturel, la complicité avec ses élèves donne vraiment une valeur ajoutée.

Si les combats et les chorégraphies sont irréprochables, le scénario en revanche l’est beaucoup moins. Déjà présent dans le premier volet, le thème de l’oppression (celle de l’armée japonaise dans l’un, celle des colons britanniques dans l’autre), est encore présent. Et si l’on comprend qu’il s’agit bel et bien d’une vérité historique, la domination et le racisme envers les chinois frise ici le ridicule.

Pour finir, on a parfois l’impression que Wilson Yip le réalisateur, se perd dans ce qu’il veut nous montrer. La première moitié du film met en scène les débuts de l’école, les premiers élèves d’Ip man ce qui était plutôt une bonne idée, et arrivée à la seconde, exit la pédagogie, les cours, l’enseignement etc. au profit d’un combat de boxe, moins intéressant.

« Ip Man 2 » tient donc ses promesses : deux fois plus de combats, deux fois plus fort et deux fois mieux, même si le scénario à quand même ses quelques (petites) faiblesses.

Steve

La trentaine bien entamée, Steve Hemmerstoffer plus connu sur la toile sous le pseudonyme Stagueve est l’éditeur du site NowhereElse.fr. Passionné de nouvelles technologies, gamer invétéré depuis la fin des années 80, amateur de cinéma, collectionneur de sneakers et gadgets en tout genres, Steve sévit sur le Web depuis le mois d’octobre 2006.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page