ApplicationsInternetTéléphones

Youtube Capture pour iPhone : Capturez, retouchez et partagez vos vidéos en toute simplicité

application-youtube-capture-iphone

Les relations qui liaient plus ou moins Apple et Google se sont sensiblement détériorées durant l’année 2012. Suppression de l’application Youtube livrée en natif avec son système d’exploitation mobile iOS et abandon de Google Maps en support de son service de cartographie et navigation GPS Plan, Apple n’a pas fait dans la demi-mesure pour prendre des distances avec Google et lui mettre des bâtons dans les roues…

Le géant de Mountain View n’est pas du genre à se laisser intimider et a de toute évidence l’intention d’occuper le terrain, que cela plaise à Tim Cook et ses équipes ou non. Ainsi, une version remaniée de l’application Youtube ainsi qu’une nouvelle version de Maps ont été rapidement développées par Google et sont désormais disponibles via l’App Store.

youtube-capture-iphone

Aujourd’hui, Google joue à nouveau des coudes dans l’intention de glisser une autre de ses applications au sein de votre iPhone. Baptisée Youtube Capture, cette nouvelle application qui n’a rien de révolutionnaire n’en reste pas moins pratique pour les utilisateurs de la plateforme de partage de vidéos.

Cliquez sur un bouton pour enregistrer vos vidéos et retouchez les à l’aide des outils de correction automatique des couleurs, de stabilisation et cadrage avant de les partager via Youtube, Google+, Twitter et Facebook. Vous avez dit NEEED ?! Dans ce cas, il vous suffit de télécharger gratuitement Youtube Capture pour iPhone et iPod Touch.

[jwplayer config=îmyplayerî file= »https://www.nowhereelse.fr/video/YouTube_Capture.mp4″ image= »http://video.nowhereelse.fr/img/vidlog.jpg »]

Steve

La trentaine bien entamée, Steve Hemmerstoffer plus connu sur la toile sous le pseudonyme Stagueve est l’éditeur du site NowhereElse.fr. Passionné de nouvelles technologies, gamer invétéré depuis la fin des années 80, amateur de cinéma, collectionneur de sneakers et gadgets en tout genres, Steve sévit sur le Web depuis le mois d’octobre 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer