Il est extrêmement complexe de cerner l’ensemble des paramètres qui déterminent le classement d’une page web dans les résultats de Google (SERP). En juin dernier 1stsearchenginerankings.com a publié un article dans lequel sont exposés les résultats d’une expérience très interessante menée dans le but de déterminer l’importance qu’ont le taux de clics et de rebond ainsi que l’exploitation de l’ensemble des données de Google Analytics par Google lui même dans les classements. Aurelien Bardon de l’excellent Outil-Référencement.com a eu la très bonne initiative de traduire ce texte pour le rendre accessible aux non anglophones. Je vous propose pour ma part un condensé de cette expérience.


1 : L’influence des clics sur le classement de Google :

(Expérience menée avec l’aide de 65 personnes sur une page web inactive n’utilisant pas Google Analytics)

Il a été demandé aux 65 participants d’effetuer des recherches à l’aide d’une requête précise qui, avant l’expérience classait la page web concernée en bas de la première page de résultats (10-11) et de clicker directement sur le lien menant à la page test. A noter qu’aucun retour à Google après être passé sur la page test ne fut effectué afin d’éviter à ce dernier de pouvoir en tirer des informations.

Au bout de deux semaines la page web test avait gagné de 6 à 8 rangs et se positionnait donc aléatoirement entre la 4ème et la 2ème position du classement !

L’expérience fut renouvellée mais cette fois ci avec une requête qui positionnait la page web test bien plus loin dans le classement et avec l’aide d’une centaine de personnes.

Aucun changement notable ne fut observé durant ce second test.

L’auteur en conclus donc que les clics n’ont qu’un très faible impact sur le positionnement d’une page sauf dans le cas ou une très grande majorité des recherches se finalisaient par un clic sur la page web en question ou que les clics sur d’autre pages se soldaient systématiquement par un rebond c’est à dire un retour quasi direct vers Google pour poursuivre la recherche car Google en concluerait que les pages en questions ne répondent pas à la requête.

Il est donc fort probable qu’un nombre important de clics dirigés vers un seul et même site pour une recherche ai un impact positif sur son classement mais ce scénario n’a que très peu de chances de se produire…

2 : Le Bounce Factor, mythe ou réalité ? :

(Expérience menée avec l’aide de 100 personnes sur un site web inactif trackée par Google Analytics)

L’exprérience précédente a été réiterrée mais cette fois ci les participants se sont comportés comme des internautes satisfaits par le résultat de la requête et qui ont donc passé plusieurs minutes sur le site test naviguant au sein de celui ci et clickant sur les liens proposés dans ses pages.

L’expérience s’étendit sur une semaine durant laquelle les participants devaient clicker directement depuis Google sur le lien menant au site test et y passer ensuite plusieurs minutes, naviguant au sein de celui ci par l’intermédiaire de liens internes (aucun lien sortant clické). Il devaient pour finir quitter une page trackée par Google Analytics par un lien menant toujours à une page interne mais cette fois ci non trackée finalisant donc l’activité de l’internaute pour Google.

Au bout d’une semaine et demi le site fit un bond de 45 positions passant sur la requête utilisée pour ce test de la 88ème position à la 33ème !!!

L’auteur en conclus donc que le Google Bounce Factor existe bien et que de ce fait le taux de rebond direct (après l’entrée) à un réèl impact plus que néfaste sur le classement d’un site web. A l’inverse le temps de la visite semble n’avoir que peu d’influence. Quoi qu’il en soit les résultats collectés par Google via Google Analytics sont bel et bien exploités dans l’élaboration des classements du moteur de recherche.

Conclusions :

Même si le nombre de clics a une importance indéniable c’est un facteur quasi ingérable sauf si vous êtes prêt à débourser plusieurs milliers d’euros afin de vous payer les services d’internautes prêt à clicker X fois sur vos liens ;p

L’importance du taux de rebond se confirme car il renseigne bien entendu Google sur la cohérence du contenu de la page indexée en fonction de la recherche : un internaute quittant la page clickée juste après y avoir été dirigé n’a certainement pas trouvé ce qu’il recherchait, la page ne mérite donc pas son rang pour la recherche en question.

De toute évidence les données fournies par Google Analytics sont utilisées par Google en complément du référencement naturel ce qui pourrait également expliquer les impressionantes capacités de Google à indexer certaines pages en un temps très court voir parfois en temps réèl et qui sont de plus en plus régulièrement constatées (voir l’exemple décrit par Eric de Presse Citron il y a quelques jours ainsi que les commentaires qui ont été rédigés pour cet article).


Vous savez maintenant sur quels points vous focaliser si vous souhaitez améliorer le classement de vos pages…


Je remercie Aurélien Bardon pour cette traduction et vous invite à lire l’intégralité de sa traduction et ses conclusions sur Outil-Référencement .com.