Il y a deux ans, Sonic faisait son grand retour 2D sur console de salon avec Sonic The Hedgehog 4 Episode 1. Destiné à ravir les fans des jeux Megadrive qui ont construit la popularité du hérisson, le succès n’avait pourtant été que mitigé, la faute à un manque d’originalité, à une maniabilité trop rigide et à une difficulté pas assez relevée.

Après un Sonic Generations bien plus convaincant, Sonic 4 Episode 2 était attendu au tournant. La Sonic Team a t’elle finalement réussi à concevoir un Sonic 2D digne de son ancêtre ? C’est ce que nous allons voir dans ce petit test !

 

Des graphismes revus à la hausse

Commençons par ce qui saute au yeux dès les premières minutes de jeu : l’aspect graphique. Si l’épisode précédent était plutôt agréable à l’œil sans pour autant provoquer un décollement de rétine, ce nouveau Sonic place la barre bien plus haut. Parfois plus détaillés que dans Sonic Generations, les graphismes en mettent plein la vue, et il vous arrivera d’arrêter votre course quelques instants pour contempler le décor (je pense notamment au niveau enneigé à l’ambiance particulièrement soignée).

Comme dans le premier opus, le thème des niveaux est inspiré des vieux épisodes Megadrive, même si les développeurs ont pris davantage de libertés. On retrouvera par exemple une installation pétrolière et une forteresse volante, directement tirés de Sonic the Hedgehog 2. On aurait tout de même préféré des environnements totalement inédits !

 

Un gameplay plus proche de l’original

La Sonic Team a visiblement écouté les fans en s’appliquant à restituer les sensations de jeu des épisodes 16bits. Le résultat est plus convaincant que jamais : Sonic retrouve sa forme et son agilité, et mis à part quelques petits détails perfectibles (début de course toujours un peu poussif et très légère lourdeur dans le saut), le pari est réussi ! Le hérisson répond bien aux commandes et peut donc parcourir les niveaux de manière fluide.

Dans ce deuxième volet, Sonic est rejoint par son compagnon Tails, le petit renard à deux queues ayant la capacité de voler. Celui-ci va lui permettre d’atteindre des endroits situés en hauteur, mais aussi de filer à toute berzingue en cassant tout sur son passage grâce à un mouvement inédit (les deux protagonistes se mettent en boule ensemble, pour former une sorte de boulet dévastateur). Dommage que ces techniques soient si peu exploitées dans le jeu, car il y avait là de quoi renouveler le gameplay.

Le docteur Eggman est bien évidemment de la partie, et ses apparitions sont cette fois-ci complètement originales. Alors que Sonic 4 Episode 1 nous proposait une simple reprise d’anciens boss (d’une facilité déconcertante), le nouvel opus innove et nous présente un Robotnik plus coriace que jamais, faisant équipe avec le double robotique de Sonic, le bien nommé Metal Sonic.

 

Une durée de vie microscopique

Hélas, la durée de vie de ce titre téléchargeable est une fois de plus anémique : seulement quatre niveaux (constitués de trois actes et d’un boss) sont inclus dans le jeu, et vous terminerez le tout en moins de 3 heures. Si vous possédez l’épisode 1, vous pouvez ajouter à cela quatre actes supplémentaires, qui ne sont en fait que des reprises des niveaux du premier volet dans lesquels vous incarnerez Metal Sonic. Bien maigre tout ça, et ce n’est pas le mode deux joueurs qui parviendra à rallonger véritablement l’expérience.

 

Conclusion

Que penser de ce Sonic 4 Episode II ? La Sonic Team a indéniablement fait du bon boulot : jolis graphismes, physique fidèle à l’original et boss plus difficiles, ce nouvel épisode de Sonic 4 vous fera passer un bon moment. Malheureusement, son manque d’originalité et sa durée de vie trop courte le destinent avant tout aux fans inconditionnels du hérisson.