Avant hier, Microsoft dévoilait enfin ses premières et avant tout propres tablettes tactiles qui pourraient bien être les premières à pouvoir sérieusement faire de l’ombre à la référence du marché qui n’est autre que l’iPad d’Apple…

remonterSurface for Windows RT

Se présentant dans une robe en magnésium de 9.3mm d’épaisseur pour un poids de 976gr, le premier modèle qui comme son nom l’indique tourne sous Windows RT est équipé d’un écran tactile ClearType HD traité Gorilla Glass 2 de 10.6 pouces au format 16:9 pour une résolution de 1.366x768px, d’un processeur NVIDIA ARM, de 32Go ou 64Go de capacité de stockage interne, d’un port USB 2.0, d’un slot MicroSD et du Wifi pour la connectivité sans fil.

remonterSurface for Windows 8

Le second modèle dont l’aspect est identique à celui de la version décrite plus haut est un peu plus épais (13.5mm) tout en étant plus léger (903gr) que cette dernière. Tournant pour sa part sous sous Windows 8, cette version PRO est équipée d’un écran tactile ClearType HD traité Gorilla Glass 2 de 10.6 pouces au format 16:9 pour une résolution de 1.920×1.080px, d’un processeur Intel Core i5 Ivy Bridge, de 64Go ou 128Go de capacité de stockage interne, d’un port USB 3.0, d’un slot MicroSD et du Wifi.

Notons enfin que l’un des principaux atouts de ces deux tablettes est en fait l’un de leurs accessoires. Appelée Touch Cover, une coque de protection de l’écran équipée d’un clavier physique et d’un trackpad sensitifs transforme en quelque sorte les deux modèles en UltraBooks. Très pratique !

La commercialisation de ces deux versions devraient coïncider avec le lancement publique de Windows 8 soit débuter dans le courant de l’automne prochain. Aucune information tarifaire n’a été communiquée pour le moment.

Il va sans dire que le lancement de ces deux tablettes est une étape marquante et importante dans l’histoire de Microsoft mais de la à parler d’iPad Killers…

Je me suis rendu compte qu’aucun de nos confrères n’avait relevé le fait qu’il n’avait pas une seule fois été fait mention d’une éventuelle connectivité 3G ce qui de mon point de vue est une première faille et non des moindres. D’autre part, la résolution du nouvel iPad est de loin bien supérieure à celle des deux modèles signés Microsoft. Enfin, le prix de vente qui est un critère de taille est encore inconnu…

Bref, attendons d’avoir toutes les données en notre possession avant d’enterrer l’iPad et le MacBook Air…

remonterVidéo de lancement

remonterLa conférence de présentation résumée en 90sc

Galerie Photo