Ce samedi, c’est l’élection de Miss France 2012. Peu de rapport avec l’univers Geek me direz-vous ! Et bien c’était sans compter Dictanova, une start-up Nantaise qui a décidé, pour la deuxième année consécutive, de consacrer leur soirée à analyser Twitter pour savoir avant tout le monde qui serait la future miss France.

remonterLe Live-tweet

Les réseaux sociaux, et particulièrement Twitter, qui continue de s’étendre en France, sont un moyen direct et immédiat qu’on les gens pour afficher leur opinion sur un sujet précis. Ainsi, de plus en plus d’émissions s’attribuent un hashtag et vous proposent de converser au sujet de l’émission, quitte à reprendre certains de vos tweets afin de poser votre question à leur invité (C dans l’air, une émission de France 5, fait ça depuis des années). Ce phénomène, appelé le live-tweet, a donné l’idée à Dictanova d’analyser en temps réel les tweets qui circulent, afin d’en dégager une tendance (quelle est la miss la plus appréciée, de laquelle parle-t-on le plus, …) et, pourquoi pas, d’en déduire la gagnante plusieurs dizaines de minutes à l’avance.

remonterUne démarche innovante à la pointe de la technologie

Logée dans un laboratoire de l’université de Nantes, cette start-up utilise la pointe de la recherche en traitement des langues afin de concevoir des outils permettant une telle analyse en temps réel. Car s’il peut sembler simple de repérer quelle miss le tweet mentionne, il s’agit en fait d’une tâche très complexe. Sans parler du fait de deviner automatiquement si le tweet est en faveur ou en défaveur de la miss en question ! Leur analyse ne s’est pas arrêtée là et considère également les avis des twittos sur les publicités, ou l’intérêt de l’élection Miss France par rapport aux programmes proposés par les chaînes concurrentes. L’analyse de cette soirée a fait l’objet de deux longs et très intéressants billets sur leur site web.

remonterUne analyse en direct diffusée sur le web

Non contents de leur succès l’année dernière, Dictanova passe cette année à la vitesse supérieur et vous propose de consulter en direct leurs analyses au travers du site web misstweet.tv. Une première dans le genre.

Je ne sais pas si vous serez devant votre télé ce soir lors de l’élection, mais une chose est sûre, j’aurai moi un onglet d’ouvert et un œil attentif sur miss tweet !