Entre les pollueurs du Web dont le seul talent repose sur une maitrise exemplaire des combinaisons magiques cmd-c / cmd-v et les confères peu scrupuleux pour qui l’éthique n’est qu’une vague notion dépassée et qui de fait n’hésitent pas à piocher leurs informations auprès de leurs semblables en oubliant au passage de les citer; la Blogosphère est aujourd’hui encore un Far-West numérique ou la fin justifie bien trop souvent les moyens…

De leur côté, les journalistes de formation sont pour la plupart restés attachés à quelques principes de base. De ce fait, il est encore très rare pour ne pas dire exceptionnel qu’un journaliste de la Presse dite traditionnelle vienne à reprendre le travail d’un blogueur à son compte sans avoir obtenu l’autorisation de ce dernier. C’est pourtant ce qui est arrivé à Duane Lester

Un beau matin, ce blogueur américain a en effet découvert que l’un de ses articles avait purement et simplement été republié dans l’état par un papier local sans que le responsable de ce journal n’ait jugé nécessaire de demander son autorisation à l’auteur ni même de le citer.

Duane qui n’est pas du genre à se laisser faire a donc décidé de se rendre dans les locaux de l’éditeur pour demander des explications à l’indélicat journaliste et obtenir réparation. Sans se démonter, l’agressif cowboy tenta bien d’intimider le blogueur qui repartit malgré tout des locaux de l’Oregon Times Observer avec un chèque de 500$ en poche.

Je vous laisse savourer cette entrevue qui a été filmée dans son intégralité. Le passage ou ce bon vieux Bob s’avance l’air menaçant vers Duane (6.35mn) est un pur moment de cinéma hollywoodien. Magnifique!