Nouveau rebondissement dans l’affaire MegaUpload, la perquisition du luxueux domicile du controversé co-fondateur du service de téléchargement direct Kim DotCom vient d’être jugée illégale par la justice néozélandaise…

C’est plus précisément le mandat de perquisition utilisé par les force de l’ordre dans le cadre de l’opération coup de poing lancée en janvier dernier qui a été déclaré illégale par la juge Helen Winkelmann.

L’expédition des disques durs saisis à la suite de ce raid et les termes imprécis du mandat seraient à l’origine de cette décision.

Libéré sous caution fin février, Kim Schmitz qui a récemment annoncé le lancement prochain d’un nouveau service de téléchargement légal baptisé «MegaBox» doit jubiler mais notez que cette petite erreur de procédure ne stoppera pas pour autant les poursuites lancées à l’encontre de DotCom et ses collaborateurs. Affaire à suivre…